Voitures électriques : l’Italie est encore trop en retard sur ce marché

Voitures électriques : l’Italie est encore trop en retard sur ce marché
Voitures électriques : l’Italie est encore trop en retard sur ce marché

Produit par ACÉA données importantes sur vente de voitures électriques. L’association des constructeurs automobiles européens a analysé la tendance enregistrée dans quatre premiers mois de l’année, L’analyse qui en a ressorti a mis en évidence certains information plutôt interessant.

Au cours du premier trimestre 2024, le inscriptions dans l’Union européenne, ils ont augmenté de 6,6%. Réalisation réalisée avec environ 3,7 millions d’unités. Concrètement, c’est moi qui tiens les rênes Allemagne et Espagne qui ont un +7.8%. Là France a enregistré une croissance de 7%. Inscriptions en Italiecependant, augmenté de 6,1%.

La tendance du marché des voitures électriques en Europe

Concrètement, au mois d’avril, l’augmentation des inscriptions par rapport à 2023 est égal à 13,7%. La majorité de ces dernières concernent les voitures propulsé à l’essence (36%). L’VEH hybride (Full Hybrid) prend la « deuxième place » avec 29,1 %. Le classement continue avec les voitures diesel (12,9%) et le voiture électrique alimenté par batterie (BEV- 11,9%).

D’une manière générale, l’analyse des informations ci-dessus montre clairement que l’Union européenne présente unévolution beaucoup plus rapide par rapport à l’italien. Notre péninsule, en effet, s’est arrêtée seule en avril 2

,3%. Les PHEV hybrides rechargeables sont tous 6,8%. Alors que les autres types de nutrition ont atteint le 3,3%.

La situation est assez similaire même si l’on considère les quatre premiers mois de 2024. Dans ce cas, les voitures gaz ont atteint 35,6%, diesel 12,9%, PHEV 7,2%, VHE 29 % éd. électrique 12%. Les autres types de alimentations ils ont atteint 3,4% des inscriptions. La croissance des voitures électriques est égale à 14,8%. Au sommet on trouve France (+45,2%)e Belgique (+41,6%). Là Allemagne au lieu de cela, il a enregistré des données négatives atteignant -0,2%. Moi aussi’Italie les voitures électriques traversent une période difficile. Ces deux derniers, ainsi que le Espagneau contraire, il est en tête du classement des voitures à essence avec un pourcentage égal à +7,3.

Il s’agit de données, comme souligné, relatives aux quatre premiers mois de l’année. Au fil du temps, il sera possible de remarquer si un changement pour cette tendance ou les données sera confirmé également dans les mois à venir.

PREV Melfi, une nouvelle usine pour un constructeur automobile chinois arrive-t-elle bientôt ? Voici les dernières rumeurs
NEXT John Elkann et la voiture électrique : «Nous investissons en Chine, la Cinquecento électrique est une réussite»