Beach soccer, Italie-Brésil vaut la Coupe du Monde : les Azzurri ne l’ont jamais gagnée – Football

Beach soccer, Italie-Brésil vaut la Coupe du Monde : les Azzurri ne l’ont jamais gagnée – Football
Beach soccer, Italie-Brésil vaut la Coupe du Monde : les Azzurri ne l’ont jamais gagnée – Football

L’Italie est finaliste pour la troisième fois Coupe du Monde de Beach Soccer après avoir battu le Biélorussie. Sur le sable de Dubaï, les Azzurri ont d’abord perdu 2-0, revenant avec des buts de Josep et Giordani, puis 3-2 lorsque la Biélorussie a repris l’avantage au milieu de la troisième et dernière mi-temps. Le but de Zurlo à 4 minutes de la fin a envoyé le match en prolongation. Le 3-3 a également tenu pendant les 3 minutes suivantes et l’Italie a été parfaite aux tirs au but : l’erreur décisive Drozd sur le quatrième tir et le but suivant de Zurlo.

Dimanche 25 février à 16h30 (live Raisport) l’équipe du coach Emiliano Del Duca ils partiront à la recherche de la première Coupe du Monde de l’Italie contre le Brésil qui a battu l’Iran 3-2 dans l’autre demi-finale. Pour l’Italie, il s’agit de la troisième finale après celles de 2008 et 2019 au cours desquelles elle a été battue respectivement par le Brésil et le Portugal. Dans ce tournoi, l’Italie a remporté son groupe avec 6 points (victoires contre l’Egypte et les USA et défaite sans douleur contre les Emirats Arabes Unis) et en quarts de finale elle a battu Tahiti 5-2 lors d’une remontée. La Biélorussie avait atteint la demi-finale invaincue. Italie-Brésil est la réédition de la finale de 2008, en France, où la Seleçao s’était imposée 5-3. En football à 11, l’Italie n’a plus battu le Brésil depuis la Coupe du monde 1982. Depuis, les Azzurri ont essuyé 4 défaites et trois nuls. Le dernier Italie-Brésil remonte à 2013 : en Coupe des Confédérations, à Salvador de Bahia, il s’était terminé 4-2.

ITALIE-BIÉLORUSSIE 8-7 DB (pt 0-2 ; m 2-0 ; m 1-1 ; md 0-0)

Italie : Casapieri, Miceli, Josep, Sciacca, Fazzini, Carpita, Alla, Genovali, Bertacca, Zurlo, Remedi, Giordani. Entraîneur Del Duca

Biélorussie : Avgustov, Bokach, Kanstantsinau, Rybako, Chaikouski, Ustsinovich, Drozd, Hapon, Piatrouski, Novikau, Bryshtsel, Hardzetski. Entraîneur Alvarado

Marqueurs: 4’pt Bryshtsel (B), 8’24” Novikau (B), 7’53”st Josep (I), 11’18” Giordani (I), 5’45”tt Bryshtsel (B), 7’54” Zurlo (I)Séquence de pénalité: But de Bryshtsel (B), but de Bertacca (I), but de Hardzetski (B), but de Fazzini (I), but de Bokach (B), but de Josep (I), but de Drozd (B), but d’Alla (I), Novikau But (B), but de Zurlo (I)

Arbitres : Micke Palomino (Per), Gonzalo Carballo (Sal), Sergio Soares (Por), Aurélien Planchais-Godefroy (Tah), Chrono : Aecio Fernandez (Uru)

Note: Casapieri (I) et Fazzini (I) sont réservés ; Hapon (B) est expulsé à la 6ème minute pour carton jaune

PREV La fumée blanche sur l’entraîneur est fondamentale pour mettre en place un Cagliari compétitif. Finale serrée pour Nicola, mais un dépaysement n’est pas à exclure
NEXT Le football entre branding territorial et géopolitique