Le Ztl a démarré à Udine entre les contrôles aux portes et la protestation de l’opposition : “Pas d’amende les premiers jours”

Le Ztl a démarré à Udine entre les contrôles aux portes et la protestation de l’opposition : “Pas d’amende les premiers jours”
Descriptive text here

NOUVEAU ZTL, CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR


Elle est partie à Udine les tests du nouveau Ztl entre contrôles aux portes et manifestations dans le centre. Dès le mardi 2 avril au petit matin, la police municipale a commencé à surveiller les accès au centre historique (le risque d’amende est de 80 euros par automobiliste). «Il n’y a pas eu de problèmes majeurs ce matin – a déclaré le commandant des pompiers Eros Del Longo – aussi parce que nous approchons des vacances de Pâques.” Selon Del Longo, la communication destinée aux citoyens de la municipalité sur le changement du réseau routier et sur les cols est également arrivée à point nommé.

Et ces derniers jours, des centaines de demandes sont arrivées au commandement de la police locale. À l’heure actuelle, les résidents qui ont postulé et reçu un email de confirmation en attente du pass physique sont plus de 450. Aux résidents s’ajoutent les prestataires et les personnes handicapées titulaires d’un badge pour lesquels aucun laissez-passer n’est fourni, mais un enregistrement de plaques d’immatriculation. Plus de 800 véhicules de service immatriculés dont ceux de la Commune, de l’entreprise de santé et des transports publics. Des centaines de demandes de personnes handicapées qui, selon la municipalité, peuvent accéder même si l’enregistrement de la plaque d’immatriculation n’est pas encore terminé.

Contrôles aux portes d’Udine : le nouveau Ztl du centre sera actif à partir du mardi 2 avril

Pour protéger le ZTL des entrées non autorisées aux portes d’entrée 5 caméras seront installées d’ici la fin de l’année : deux là où ils se trouvaient déjà, à vicolo Sillio et via Manin, un sera déplacé de la piazza San Cristoforo à via Petracco, à l’angle de via Palladio. Deux nouvelles caméras seront placées aux entrées de la zone sud, dans la via Poscolle, à l’angle de la via Del Gelso, et dans la via Savorgnana, à l’angle de la Piazza Venerio.

«Au début, nous essaierons de fournir plus d’informations que de sanctions. Bien sûr, nous interviendrons dans des cas exceptionnels, mais l’idée est de donner dès le départ aux citoyens les explications dont ils ont besoin”, a conclu Del Longo.

Le nouveau réseau routier d’Udine : le centre divisé en trois « zones » distinguées par la couleur

La manifestation de l’opposition

Plus de sécurité, moins de Ztl. Les conseillers de centre-droit, protagonistes d’une réunion, se sont réunis dans le quartier de la Piazza XX Settembre flash mob pour protester contre l’extension de la zone à circulation limitée (ZTL), «la suppression de plus de 100 parkings et la piétonisation de la Piazza Garibaldi, décidées par la municipalité sans offrir d’alternatives valables aux citoyens».

De nombreux panneaux ont été déployés par les manifestants : le principal enjeu est celui de la piétonnisation de la Piazza Garibaldi et de la Piazza XX Settembre. Le nouveau réseau routier du centre est la première révolution voulue par la Municipalité rendre la ville plus utilisable en valorisant les espaces urbains, ce qui se poursuivra dans les mois à venir, à commencer par la piétonisation de la Piazza Garibaldi. Mais selon les représentants du centre droit, les conséquences seront autres avec des désagréments pour les automobilistes et une baisse de l’activité commerciale : “Le problème le plus urgent est celui du stationnement, les commerces du centre seront particulièrement touchés”. Était également présent l’ancien maire Pietro Fontanini.

PREV Troubles à Corso Garibaldi à Pérouse, le commissaire de police ferme un lieu public pendant 15 jours
NEXT “Un point important gagné”