Marathon de Padoue quel temps, la course bat tous les records

Marathon de Padoue quel temps, la course bat tous les records
Descriptive text here

PADOUE – C’est la 24ème édition record Marathon de Padoue avec le record de la course masculine sur 42,195 kilomètres remporté par le Kenyan Timothy Kipchumbaen 2h08:22, améliorant le temps de 2h09:02 qui remonte à 2011 réalisé par l’Ethiopien Tadese. Mais aussi le semi-marathon féminin de la Kényane Morine Gesare Michiraavec 1h08:30 pour abaisser le temps de 1h09:06 de l’Ethiopien Tusa en 2021. Mais l’aspect technique se combine avec l’aspect populaire : parmi les presque 5 mille épreuves compétitives représentant 61 nations, le nombre le plus élevé jamais enregistré, et il y a eu au au moins 25 000 participants à la Stracittadine.

Dans le marathon masculin jusqu’au 19ème kilomètre, un groupe de sept athlètes ont mené la course ensemble : Kipchumba, Kipchirchir, Assen, Kalale, Kibet, Shumay et Ademe, ces derniers s’étant détachés à plusieurs reprises pour rejoindre après quelques mètres, perdant du terrain. mais à partir de ce moment-là. Passé la mi-temps en 1h04:06 dans la zone de Villa Cavalli à Teolo, il y a eu une nouvelle sélection entre le 31ème et le 32ème kilomètre lorsque les Kenyans Kipchumba et Kibet sont restés aux commandes et l’Érythréen Shumay “escorté” en vélo de son ami Eyob Faniel, un marathonien bleu. Les deux premiers se sont détachés vers le 35ème km avec une nouvelle montée du vainqueur autour du pont de Bassanello. Mais le Kenyan Elias Kibet, qui avait pris le départ de la course à une altitude de “lièvre”, a également franchi la ligne d’arrivée en 2h08:47 sous le précédent record de la course, Mogos Shumay étant troisième en 2h09:32. Septième place pour Alessandro Giacobazzi (Aéronautique) de Modène avec 2h17:56.

Chez les femmes, la Kenyane Lenah a fait une déclaration Jérotichqui après la troisième place l’an dernier à Turin s’est imposé à Padoue en signant le nouveau record personnel en 2h31:47. Restée dans le groupe jusqu’au 30ème kilomètre en compagnie de Mekonen, Jepkemei et Jelimo, ce dernier s’échappant au 35ème, elle a opéré un fort changement de rythme avant le 40ème en s’élançant en solitaire dans l’épreuve organisée par Assindustria Sport. En deuxième position l’autre Kenyane Caroline Jepkemei (2h31:58), troisième l’Ethiopienne Adanech Mekonen (2h33:05).

Au semi-marathon masculin, deuxième meilleur résultat jamais réalisé dans les rues de Padoue avec le succès du Kenyan Alex Matata Nziokaen 59:37 devant son compatriote Shadrack Kenduiywa (1h01:24) et l’Ougandais Victor Kemboi (1h01:37). Chez les femmes, la Kenyane Gesare est restée seule au 17ème kilomètre. Les Ethiopiens Gutene Shanko (1h10:20) et Alemtsehay Mekuria (1h10:26) sont également sur le podium.

Tags:

PREV Municipalités, Straface propose Corigliano-Rossano comme “décor de cinéma”
NEXT Le maire de Vérone : le Pape dans une ville d’accueil et d’alliance entre les générations