Le drapeau de la municipalité fait ses débuts lors de la dernière séance du conseil

Le drapeau de la municipalité fait ses débuts lors de la dernière séance du conseil
Le drapeau de la municipalité fait ses débuts lors de la dernière séance du conseil

Le premier drapeau officiel de la Commune de Crémone, qui n’en possédait pas encore, est arrivé presque à la fin du délai réglementaire, c’est-à-dire à la fin du dernier Conseil Municipal. Elle a été exposée à 19 heures, dans la Sala dei Quadri, créée par des artisans crémonais et apportée par Stefano Trabuchivice-président de Confartigianato, et est le premier drapeau officiellement reconnu par l’État. Le prototype présenté a en effet été validé au Bureau qui s’occupe des cérémonies et distinctions d’État de la Présidence du Conseil des Ministres, suite au processus entamé il y a quelques mois par la Présidence du Conseil municipal, suite à la demande des jeunes. de la Ligue.

En effet, la municipalité de Crémone possédait depuis 1951 des armoiries officiellement reconnues, mais ni une bannière ni un drapeau.

Le conseil municipal, à l’unanimité, a donné mandat aux bureaux pour procéder conformément aux obligations.

« Aujourd’hui comme hier – a déclaré le président du Conseil Municipal Paolo Carletti – les représentants de Crémone sont un bouclier pour la défense de notre communauté. La Mairie de Crémone agit comme un bouclier pour défendre notre ville et ses prérogatives de commune libre. En plus de défendre notre communauté, il est de notre devoir prends soin de renouer ces liens qui nous unissent, et alors quel meilleur cadeau que celui des tailleurs crémonais, qui nous offrent un drapeau qui représente précisément la couture des liens qui nous unissent. Chaque vendredi, en rencontrant les enfants des écoles crémones, nous nous sentons nous aussi tailleurs de notre communauté”.

« Je termine – a-t-il dit en partant – en m’excusant pour les erreurs commises, car elles n’étaient pas autorisées, et en remerciant tout le monde, honoré de votre collaboration. Un câlin à la vice-présidente Maria Vittoria Ceraso pour l’esprit de collaboration sincère toujours maintenu, au Dr. Mariano Venturini et les collaborateurs des bureaux du Conseil qui ont soutenu toutes mes initiatives avec un sens des institutions jamais prévisible. Je remercie le Secrétaire Général et les chefs de groupe d’avoir supporté mes particularités volcaniques et je vous remercie tous, honorables conseillers municipaux, de m’avoir choisi pour diriger la plus haute assemblée municipale”. go

© Tous droits réservés

Tags:

PREV Nouveau quartier général de la police : des idées différentes de celles de l’administration persane.
NEXT Maignan intransférable ? SKY révèle la position de Milan