Bulletins de Milan – Pioli et Leao en tant qu’avant-centre, c’est comme demander à un moka de faire de la bière

Bulletins de Milan – Pioli et Leao en tant qu’avant-centre, c’est comme demander à un moka de faire de la bière
Bulletins de Milan – Pioli et Leao en tant qu’avant-centre, c’est comme demander à un moka de faire de la bière

MILAN-INTER 1-2
(81′ Tomori ; 18′ Acerbi, 49′ Thuram)

Maignan 6 – Il commence à prendre des risques avec une réception à l’entrée de la surface, clôturant la première mi-temps avec un arrêt de sa part, ce qui fait dire à Milan qu’il chancelle mais qu’il n’abandonne pas. Levez le drapeau blanc sur le tir de Thuram : il aurait pu faire plus.

Calabre 5 – Cela se termine par le rouge de la nervosité, qui est celui de tout Milan, un derby qu’ils espéraient éviter dans son déroulement et surtout dans le résultat final.

Cage 5.5 – Bilatéral. Sur le but de Thuram le mouvement est à revoir, sur celui de Tomori c’est son encornage qui prélude au 2-1 de l’espoir

Tomori 6 – Comme le coéquipier ci-dessus : Lautaro s’annule, mais sur Thuram ils vont complètement sur le ballon. Le but est la seule lumière dans une soirée sombre.

Théo Hernández 4 – Il va chercher Barella, exhibant même ses crampons : signe de ce qui va se passer en finale avec ses mains autour du cou de l’autre et de Dumfries.

Adli 5 – Préféré à Bennacer, il démarre avec des sentiments nerveux. Tout bien considéré, cependant, sa première contribution significative au match a été de perdre complètement Acerbi sur le corner qui a débloqué le derby. Tout le reste est meilleur, mais la légèreté fait partie de ces choses qui changent la donne. (À partir de 68′ Bennacer 6 – Mieux que celui qu’il remplace).

Rois 5 – Constamment en infériorité numérique par rapport au milieu de terrain Nerazzurri, il est également difficile de faire quelque chose de bien. Quand il essaie, ça ne marche toujours pas. (Dès 53′ Giroud 6 – Cette fois, il ne se retourne pas, mais au moins il donne un peu de substance à l’attaque des Rossoneri.)

Moussa 6 – Une surprise, car franchement seul Pioli l’imaginait dans cette position. Mieux que prévu. (À partir de 77′ Okafor 6.5 – Il arrive en retard, mais ce n’est pas sa faute.)

Joue Loftus 5.5 – Se doubler est compliqué, et en fait il n’y parvient pas. En fin de compte, ni le milieu de terrain ni un Leao trop seul devant n’aident pas trop. (À partir de 68′ Chukwueze 6,5 – Comme le Suisse ci-dessus : le réveil sonne, mais Milan est déjà en retard).

Pulisique 5 – Soirée à partir de Qui a vu ? pour l’Américain, qui disparaît du match quelle que soit la position dans laquelle il se trouve sur le terrain.

Léao 6 – Comme référence centrale, c’est un poisson hors de l’eau, c’est comme demander au moka de faire de la bière. En fait, il est obligé de chercher de l’espace ailleurs pour être dangereux. L’erreur, bien entendu, appartient à celui qui l’a mise là.

Stefano Pioli 5 – Celui qui se blesse dans le derby périt dans le derby. Le dernier se joue avec Leao comme avant-centre et Giroud sur le banc, du moins depuis le début. Même le choix de se regarder n’est pas payant : la vérité est que, lors des six derniers matches urbains, il a très peu compris contre Inzaghi. Les changements améliorent forcément l’équipe et la soirée. Cependant, il est désormais compromis.

Tags: #quavantcentre #moka

PREV Ottolina&Boldini, salut italien – Sports Football Amateurs Football
NEXT Angelini : “Nous ne serons pas figurants en finale.” Bovo : « Savona Superiore »Waterpolo Development World