Dybala toujours dans le doute pour Gênes. Marché, intérêt de la Premier League pour Bove. J’aime Gendrey de Lecce

Dybala toujours dans le doute pour Gênes. Marché, intérêt de la Premier League pour Bove. J’aime Gendrey de Lecce
Dybala toujours dans le doute pour Gênes. Marché, intérêt de la Premier League pour Bove. J’aime Gendrey de Lecce

ACTUALITÉ DU JOUR – Toute l’actualité du jour des Giallorossi rassemblée pour vous dans un seul article : bonne lecture !

Vers Rome-Gênes, puzzle Dybala

Rome veut clôturer le championnat de la meilleure des manières après la défaite contre l’Atalanta, qui aurait pu définitivement compromettre la course à la Ligue des Champions. Les prochains rendez-vous au calendrier sont Gênes et Empoli, matchs valables respectivement pour les 37e et 38e journées. Ce matin, l’équipe de De Rossi s’est entraînée à Trigoria pour préparer le match contre les Rossoblu, prévu le dimanche 19 mai à l’Olimpico (coup d’envoi à 20h45). Certains joueurs sont encore aux prises avec leurs problèmes physiques respectifs. Entre ceux-ci, Sanches, Spinazzola et Dybala restent à surveiller. En fait, tous les trois ont effectué une formation séparément. L’ancien ailier de l’Atalanta, blessé au fléchisseur de la cuisse droite, tentera de réintégrer le groupe la semaine prochaine. L’objectif est d’être là pour le dernier match de la saison.

Bœuf, sirènes du marché. Un au revoir possible ?

De la révélation au simple rôle marginal. La parabole saisonnière de Edoardo Bové a jeté quelques ombres sur l’avenir. Sous la houlette de De Rossi, le milieu de terrain des Giallorossi a engrangé quelques minutes avec la Roma entre le championnat et la Ligue Europa. Une situation à surveiller, surtout en vue de la prochaine marché des transferts été. Le milieu de terrain, né de l’académie Giallorossi, pourrait être l’un des suspects à partir cet été. Il y a de l’intérêt pour le joueur Leedsqui se battent pour une promotion en Premier League lors des barrages : un retour dans la première division anglaise rendrait le transfert beaucoup plus facile.

Market, pour la gamme idée Gendrey

Alors que la saison se termine de manière assez anonyme, la Roma a déjà commencé à jeter les bases du nouveau projet DDR. Certes, une première intervention devra être faite sur les ailiers, le département le plus vulnérable de l’effectif Giallorossi. L’entraîneur a déjà réitéré qu’il voulait des joueurs capables de créer une supériorité numérique et le nouveau directeur sportif (probablement Ghisolfi) s’en chargera, qui pourrait également être épaulé par un responsable de terrain (Burdisso). Karsdorp, Celik, Kristensen et Spinazzola partiront presque certainement la Capitale, tandis que la seule destinée à rester est Angelino, qui sera échangé contre 5 millions. Quatre arrivées sont attendues et parmi les profils évalués pour le rôle d’arrière droit, la promotion 2000 est appréciée Valentin Gendrey de la Lecce.

Convocations nationales

L’entraîneur de l’équipe nationale Luciano Spalletti pensez aux derniers joueurs convoqués pour le Championnat d’Europe qui débutera à la mi-juin. Parmi les romanistes, qui feront partie de l’expédition bleue se trouve Gianluca Mancini, qui a progressé depuis l’arrivée de De Rossi. Aux côtés du défenseur Giallorossi, les blocs de l’Inter Bastoni, Darmian et Acerbi sont également présents, avec l’ajout de Scalvini, Buongiorno et du débutant Calafiori. Dans les secteurs extérieurs, Di Lorenzo, Dimarco, Cambiaso et Bellanova sont confirmés. Au milieu de terrain, Spalletti devrait amener tous les sénateurs. Représenter la Roma ici Pèlerins Et Cristante, tandis que le reste du groupe sera composé de Jorginho, Barella, Locatelli et Frattesi. Toujours en lice el Shaarawy.

Regardez qui parle…

Sur les ondes du Capitole, nous parlons de la finale de la saison de Roma et de quelques critiques adressées au PDG Souloukou. « Les Roms risquent de se retrouver avec le sac. Pour aller en Ligue des Champions, il faut qu’une série de circonstances trop compliquées se produisent”, estime l’opinion de Furio Focolari sur Radio Radio Mattino. puis Francesco Balzani à TeleRadioStereo : « S’ils critiquent Souloukou, c’est qu’elle provoque des ‘ennuis’ et ne peut que me plaire, assez avec des années à tendre l’autre joue. Aujourd’hui, la Roma est plus active, elle a maintenant besoin d’un directeur sportif important et elle a besoin que les instructions de l’entraîneur soient suivies. FFP est un peu plus doux cette année, les recettes ont augmenté. En juillet, vous avez la liberté de dépenser ce que vous avez dépensé la première année. »

PREV Catane, un hélicoptère de la Garde côtière sauve un enfant blessé sur un bateau
NEXT Attention à la location de véhicules en Italie : elle pourrait faire bien plus, pour tout le monde