« Nouvel appel d’offres pour les entreprises à la fin de l’été » – BarlettaLive.it

« Le dernier appel d’offres régional ne satisfera que 20 % des agriculteurs des Pouilles. Nous pensons avec beaucoup de regret à ceux qui ont été laissés de côté, c’est pourquoi davantage de financements RSE arriveront à la fin de l’été. » C’est l’annonce faite hier par le directeur du Département de l’Agriculture de la Région des Pouilles, Gianluca Nardone, lors de la quatrième nomination d’Agritalk, un cycle de webinaires promu par Op Agritalia, une organisation de producteurs de raisins de table basée à Barletta, pour traiter des problèmes actuels. des sujets qui concernent le monde agricole.

Quelques jours après la clôture de l’appel 2024 pour la sous-mesure 4.1 – “Soutien aux investissements dans les entreprises agricoles”, qui prévoit une dotation financière de 50 millions d’euros destinée aux entrepreneurs agricoles, individuels ou associés, qui visent à moderniser les entreprises agricoles des Pouilles. territoire, plus de 1700 demandes de participation ont été enregistrées. Un chiffre qui “démontre le grand dynamisme de l’agriculture des Pouilles – a déclaré Nardone – et qui est surprenant étant donné que ces dernières années, nous avons remarqué une lenteur évidente des entreprises à réaliser des investissements”.

En revanche, il est probable que de nombreuses entreprises ne pourront pas accéder aux fonds européens. La demande de contribution s’élève en effet à 230 millions d’euros – soit 500 millions d’euros d’investissement – soit un chiffre cinq fois supérieur aux fonds disponibles. Mais ce n’est qu’un rendez-vous reporté. « Les prochains appels d’offres – a expliqué le directeur du Département de l’Agriculture de la Région – accorderont une grande attention au département de l’irrigation, à l’innovation variétale et à l’agriculture de précision. Mais pas seulement : elles comprendront des mesures pour faire face au changement climatique, comme une couverture contre la grêle et les fortes pluies”.

Satisfaction exprimée également par Michele Laporta, président d’Op Agritalia et du Consorzio uva di Puglia IGP, qui s’est toujours battu pour faire décoller le produit de marque à base de raisin de table et qui, avec l’huile, est l’une des principales cultures des Pouilles et la deuxième produit en Italie en volume et en valeur, après les pommes. « Ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité des dépenses. Dans l’agriculture le mot changement est en force et entendre que nous nous dirigeons de plus en plus vers l’innovation ne peut que nous satisfaire”.

Participaient également à l’intervention le directeur du Consortium pour la protection de la Burrata di Andria IGP, Francesco Mennea et Antonio Guglielmi d’Agromnia, qui ont souligné comment le Programme de Développement Rural, qui est le principal outil de financement, de programmation et de mise en œuvre du Programme Agricole Européen Le Fonds pour le Développement Rural à travers lequel la Région des Pouilles promeut des interventions utiles pour le développement du territoire, est un train à ne pas manquer pour avoir accès aux investissements visant à accroître la compétitivité du système entrepreneurial, en soutenant la croissance du secteur. , améliorer les conditions de vie des communautés rurales locales, sauvegarder l’environnement local, promouvoir un développement équilibré et durable.

Pour regarder l’épisode : www.youtube.com/watch?v=57OgNMi_ew0

Avec demande de publication.

mercredi 15 mai 2024

© TOUS DROITS RÉSERVÉS

PREV Volleyball Grosseto Giorgio Peri Carmania fait ses adieux aux supporters avec une défaite – Grosseto Sport
NEXT « Vela e Sapori » ouvre son village balnéaire pour un week-end de régates et de gastronomie organisé par le Sanremo Yacht Club