Données Istat sur la pauvreté, Manfredonia : des mesures ponctuelles provoquent une augmentation de la pauvreté, désormais des mesures structurelles en faveur du travail et de la famille

“LE Données statistiques, qui ont certifié une augmentation record du nombre de familles italiennes vivant dans la pauvreté absolue, aujourd’hui, alors que nous célébrons la Journée de la Famille promue par l’ONU, ne fait que confirmer les doutes que nous avions exprimés à l’égard des nombreuses déclarations gouvernementales, notamment en ce qui concerne la croissance des contrats à durée indéterminée.” Ainsi le Président national Emiliano Manfredonia, dans une note commentant les dernières données de l’Istat sur la pauvreté. « Ce que l’on fait semblant de ne pas voir, démontré par le dernier recherches de notre institut IREF sur le travail précairec’est que s’il y a de l’emploi, il n’offre pas de certitudes en termes de ressources économiques notamment pour : la continuité du travail – près de 70 % de ceux qui travaillent moins de 7 mois par an sont très vulnérables –, par sexe – pour chaque homme en situation de grande vulnérabilité économique, il y a cinq femmes dans la même condition –, par âge et par génération – les plus jeunes étant défavorisés – et malheureusement aussi par géographie, le sud étant le plus exposé. zones internes. Le projet de loi sur l’autonomie différenciée ne contribuerait certes pas à réduire cet écart, mais est plutôt destiné à l’accroître. Assez de lois ponctuelles, primes et autres mesures temporaires qui ne s’attaquent jamais au problème à la racine : trop de temps a déjà été perdu sur des questions fondamentales pour une cellule familiale, comme l’école maternelle gratuite pour le deuxième enfant et les fonds et décrets d’application pour la protection des personnes non autonomes. -suffisance. Des réformes structurelles sont nécessaires pour lutter contre les travailleurs pauvres et pour reconstruire un système de protection sociale qui s’occupe avant tout des derniers et des avant-derniers. La réduction du revenu de citoyenneté, avec son abandon définitif à partir de janvier de cette année au profit de ce que l’on appelle “l’allocation d’inclusion” et le “soutien à la formation et au travail”, va malheureusement dans la direction opposée”.

PREV Officiel. Le nouveau classement pour l’attribution du logement “Gozzini” dans la municipalité de Foggia a été approuvé
NEXT Maignan intransférable ? SKY révèle la position de Milan