Des accessoires hollywoodiens exposés à Turin

AGI – De la plume de Forrest Gump à Baguette magique Harry Potterdu casque Stormtrooper dGuerres des étoiles jusqu’à la puce Matrix. L’exposition comprend 117 accessoires originaux, dont des costumes et des souvenirs, provenant des plateaux de tournage d’Hollywood. “Icônes du cinéma. Objets des décors hollywoodiens” (29 mai 2024 – 13 janvier 2025), organisé par le Musée National du Cinéma en collaboration avec Theatrum Mundi et hébergé à la Mole Antonelliana de Turin.

Organisée par Domenico De Gaetano, directeur du Musée national du cinéma de Turin, et Luca Cableri, directeur de la galerie Theatrum Mundi d’Arezzo, l’exposition sera inaugurée le 28 mai 2024 en présence des scénographes triplement oscarisés Dante Ferretti et Francesca Lo Schiavo. L’exposition n’est pas un simple recensement des souvenirs des principaux films cultes des dernières décennies.

Movie Icons propose en effet un voyage à travers le genres cinématographiques à travers des objets iconiques, des costumes, accompagnés d’affiches et de supports publicitaires issus de la collection du Musée pour donner vie à une stratification d’histoires : de la simple mémoire du film et de son histoire aux coulisses et aux différents métiers du cinéma. Chaque objet raconte aussi une recherche artistique qui, en quelques décennies, s’est orientée de plus en plus vers le virtuel et le numérique. D’où l’importance d’un retour aux objets tangibles et d’une réflexion sur la collection et son évolution. Les pièces exposées proviennent des collections du Musée national du cinéma, du Theatrum Mundi et du Propstore.

« Avec cette exposition, le Musée National du Cinéma poursuit un parcours artistique d’une grande profondeur – explique le président Enzo Ghigo – l’objectif est double : d’une part créer des expositions spectaculaires qui attirent le grand public et d’autre part créer des propositions qui fidélisent du public plus jeune.”

Pour le directeur du Musée et co-commissaire de l’exposition, Domenico De Gaetano, “l’exposition vise à esquisser un journal de bord, presque une carte des rapides changements créatifs et technologiques du cinéma, à travers ses objets symboliques”.

“Je suis honoré que ma collection d’accessoires soit hébergée dans un musée unique au monde – déclare Luca Cableri, directeur de la galerie Theatrum Mundi et co-commissaire de l’exposition – la passion qui m’a poussé à collectionner ces objets de cinéma est la même. que j’ai trouvé parmi le personnel du musée et qui m’a convaincu de les exposer au public pour la première fois. Pour moi, c’est un rêve devenu réalité et j’espère que les visiteurs pourront également rêver en vivant ou en revivant les histoires que celles-ci racontent. les objets emblématiques racontent.”

Avant l’inauguration, le Musée National du Cinéma organisera un événement spécial le 28 mai Cours de maître dans la salle du Temple de la Mole Antonelliana, détenu par deux maîtres italiens qui ont donné forme à l’univers cinématographique de chefs-d’œuvre inoubliables, pas seulement hollywoodiens : Dante Ferretti et Francesca Lo Schiavo, scénographes et costumières, ont respectivement reçu trois Oscars pour la scénographie (Academy Awards du meilleur décor). Les maîtres Ferretti et Lo Schiavo recevront le Prix Stella della Mole, une prestigieuse reconnaissance que le Musée National du Cinéma accorde aux excellences les plus représentatives du panorama cinématographique international contemporain.

PREV Si la catastrophe annule le GP. L’inondation en Romagne n’a pas éteint la passion
NEXT Tour d’Italie en canoë avec l’environnement à cœur