Régate Palerme-Monte Carlo, 90 jours après le départ voici les premiers bateaux inscrits

Régate Palerme-Monte Carlo, 90 jours après le départ voici les premiers bateaux inscrits
Régate Palerme-Monte Carlo, 90 jours après le départ voici les premiers bateaux inscrits

Le compte à rebours jusqu’à la 19e édition de l’événement se poursuit en mode silencieux Palerme-Monte Carloune régate de fin d’été qui s’est taillée au cours de ces vingt années une place importante parmi les compétitions au large en Méditerranée avec la désormais classique 500 milles marins qui séparent la capitale sicilienne de la Principauté de Monaco sont devenus un défi de plus en plus attendu des coureurs et des passionnés.

Organisé par Club de voile de Sicile avec la collaboration de Yacht Club de Monaco Et Yacht Club Costa Smeraldal’événement 2024 débutera le mardi 20 août alors qu’il sera précédé la veille (19 août) comme d’habitude par l’habituelle présentation publique au Circolo della Vela Sicilia avec de nombreux protagonistes, puis par le briefing des skippers qui donneront à tous les participants les dernières informations techniques et prévisions météorologiques.

Précisément le départ du golfe de Mondellol’une des plus belles baies de la côte italienne, est l’un des moments les plus spectaculaires de la régate : visible depuis la plage et les clubs, la flotte s’éloigne vers le large après une courte étape au près.

Le programme

Lundi 19 août comme mentionné présentation, briefing des skippers et soirée de l’équipage au milieu des pins centenaires du Circolo della Vela Sicilia. Le signal de départ sera donné le mardi 20 à 12h. Puis l’organisation s’installe à Monte Carlo, avec la collaboration et l’hospitalité du Yacht Club de Monaco. C’est ici que les bateaux arriveront et seront amarrés jusqu’à la cérémonie de remise des prix prévue le dimanche 25 août.

À la recherche du record établi depuis 2015

Le record de Palerme-Montecarlo existe depuis près d’une décennie : en 2015, il a été établi par Esimit Europa 2 en 47 heures, 46 minutes et 48 secondes. Le même bateau, qui s’appelle aujourd’hui Black Jack, a remporté les Line Honors en 2023 mais a mis environ 8 heures de plus.

Les premiers membres

En parcourant la flotte de bateaux déjà inscrits, vous pouvez commencer à imaginer de quel type de régate il s’agira. Parmi les premiers engagés cette année : le Botin 56 Perle noire, nationalité allemande, skipper Stefan Jentzsch, projet Botin de 17 mètres particulièrement performant. Et puis il y a le Ker 40 Chénapan 4 par Gilles Caminade, qui compte déjà d’autres participations à la régate et s’est également illustré dans une superclassique comme la Middle Sea Race, donc le Neo 400 Alemaro par l’armateur allemand Roman Puchtev, qui a également été un récent protagoniste chez Garmin Roma pour Due a Riva di Traiano.

La classe offshore-océanique la plus excitante du moment est attendue à Palerme : la Class40, qui pour la deuxième année consécutive a programmé un Trophée Méditerranéen avec quelques étapes dont la

Les yeux levés Tyrolithe de Matteo Sericano avec Luca Rosetti : deux navigateurs émergents, deuxième nouveau vainqueur de la Mini Transat 2023, qui regardent la super compétitive Class40 et choisissent la route Palerme-Montecarlo pour accroître l’harmonie avec le nouveau bateau, projet VPLP de 2022, en vue sur les aventures atlantiques. Le Pogo 40 français fait également partie des immatriculés Tam Tam deux navigateurs transalpins courront.

De retour également pour le Comet 45S Gorille Gang XLde l’armateur italien Andrea Statori, qui court sous la bannière du Yacht Club de Monaco, présent à l’édition 2022 de l’Offshore pour l’Eleva 42 R. Quopavillon Saint-Marin pour le propriétaire Gerald Boess, un bateau lancé en 2023 et avec un potentiel encore à découvrir.

L’équipage féminin Moogli est de retour

Moogli revient à Palerme-Montecarlo

L’équipage entièrement féminin de Moogli, le Dufour 37 du skipper Caroline Petit. L’année dernière, avec l’un des plus petits bateaux de la course, l’équipage français était le seul à tenter le parcours qui laisse la Corse sur la gauche en passant la Giraglia. Ils n’ont pas eu de chance, mais leur retour confirme le caractère indomptable des marins. Et toujours parmi les “petits”, gardez un oeil sur le daté Sun Fast 3200 Éclatun bateau au passé océanique, particulièrement développé par le skipper français Jean-Louis Damble.

Parmi les retours à noter : Sois sauvagele Swan 42 multi-victorieux de Renzo Grottesi, déjà champion d’Italie et d’Europe et plusieurs fois au sommet des régates au large ; Bandit rouge, TP52 de Carl-Peter Forster du Bavarian Yacht Club : vainqueur sensationnel de la Giraglia 2023 et élu meilleur voilier hauturier allemand ; Et Mlle Lilliun projet visant à initier les jeunes marins à la navigation au large à bord du Dufour 34 de Gabriele Costantino.

Le double défi du Circolo della Vela Sicilia

Le départ de Palerme-Monte Carlo, le 20 août, précède de deux jours seulement l’ouverture de la 37e America’s Cup à Barcelone. Il s’agit d’un double engagement pour le Circolo della Vela Sicilia qui organise la régate depuis 2005, et en même temps depuis 2010, il est le club officiel du défi italien à la Coupe de l’America de l’équipe Luna Rossa Prada Pirelli.

Un été chaud attend notre clubdit le président du CVS Agostino Randazzoet la proximité entre notre régate phare et le début de la saison de l’America’s Cup nous excite. Nous sommes heureux de pouvoir accueillir et soutenir les équipages de Palerme-Montecarlo, que nous suivrons bien entendu jusqu’à la cérémonie de remise des prix à Monaco. Et en même temps nous serons aux côtés du défi de Luna Rossa, avec tout ce que cela implique dans la difficile étape de la Coupe.».

Palerme-Montecarlo inclus dans de nombreux circuits

Insérées dans le circuit de régates “longues” du Championnat italien FIV de voile au large, parmi celles avec le coefficient le plus élevé pour le classement final, les Palerme-Montecarlo font également partie des circuits prestigieux : l’IMA Mediterranean Maxi Offshore Challenge ; le Trophée de l’Offshore Méditerranéen ; le Trophée Méditerranée pour les Class40 ; et l’édition 2024 du Championnat et Trophées Inshore et Offshore Méditerranée en Équipages-IRC.

PREV Sixièmement, Gianluca Grignani à la librairie Tarantola
NEXT «Les Pouilles ne méritent pas ça. Peut-être qu’ils faisaient référence à Decaro et Emiliano”.