Ranieri quitte Cagliari (et peut-être le football). Le club : « Toujours reconnaissant »

Ranieri quitte Cagliari (et peut-être le football). Le club : « Toujours reconnaissant »
Ranieri quitte Cagliari (et peut-être le football). Le club : « Toujours reconnaissant »

Claudio Ranieri quitte Cagliari. Après le double exploit de promotion à A-salut, l’entraîneur romain a décidé de mettre fin à son aventure dans le rossoblù et cela a été annoncé par le club du président Giulini: “Monsieur toujours reconnaissant”, écrit le club.

Il est possible qu’il s’agisse d’une retraite du football (la porte resterait ouverte à un appel d’une équipe nationale), car l’entraîneur de 72 ans lui-même a déclaré à plusieurs reprises que Cagliari serait son dernier banc. Deux jours après le salut, obtenu dimanche avec quatre-vingt-dix minutes d’avance en s’imposant 0-2 contre Sassuolo, l’entraîneur a ainsi décidé de mettre fin à sa deuxième (tout aussi glorieuse) expérience dans le rossoblù un an avant l’expiration naturelle du contrat. Tout comme il l’avait fait en 1991, où il avait sauvé lors de l’avant-dernière journée l’équipe nouvellement promue en Serie A (qu’il avait même emmenée en C1 en 1988).

Malgré les demandes des supporters, des joueurs et du président Tommaso Giulini (“Ranieri peut rester aussi longtemps qu’il le souhaite”, a-t-il déclaré dimanche au stade Mapei), l’entraîneur romain a préféré terminer ainsi son parcours légendaire sur le banc.

Avec un nouveau double public prêt pour lui : demain à 17h la veille de l’entraînement portes ouvertes, jeudi à 20h45 l’avant-première de la dernière journée de Serie A – toujours à l’Unipol Domus, avec salle comble attendue – contre la Fiorentina, le équipe qu’il a dirigée de 1993 à 1997, remportant également une promotion en Serie A en 1994, suivie de la Coppa Italia et de la Supercoppa Italiana en 1996.

PREV En Serie A, Claudio Fenucci attaque la Sampdoria et le Genoa. Les mots
NEXT Le football entre branding territorial et géopolitique