Teramo. Pas de conseil avant le vote de juin…

Teramo. Pas de conseil avant le vote de juin…
Teramo. Pas de conseil avant le vote de juin…

Une petite introduction. “Politiquement, le maire de Teramo a eu raison de ne pas former le conseil avant le vote de juin.” C’est la pensée libérale de ceux qui vivent de la politique. Nous avons toujours écrit que la date ne pouvait pas être représentée avant la fin mai car D’Alberto n’aurait pas trouvé la bonne.
Tout le monde veut, tout le monde réclame, dans une course dégradante et dégradée.
Le citoyen de Teramo non seulement n’est pas pris en considération, mais il est complètement oublié.
Le centre gauche de Teramo devra s’engager à aider les candidats à la mairie amie et ne plus perdre de temps et d’énergie.
Nos pensées?
Le Conseil n’est pas un bureau d’emploi direct ou indirect ; le Conseil est la meilleure synthèse possible pour représenter une vision globale de la Ville.
Qu’aurait dû faire le maire de Teramo ?
Présentez votre conseil après avoir entendu la table politique. Démissionnez si la majorité s’arrête. Attendez ces 20 jours pendant lesquels beaucoup pourront faire les bons calculs et revenir en arrière. Proposez à nouveau le même conseil et vérifiez si les chiffres sont là.
Autrement, un commissaire vaut mieux qu’une capitale Teramo complètement bloquée et immobile. Réduit à un état embarrassant en raison des personnalismes stériles de ceux qui en ont trop et exigent l’impossible.

PREV Experts : « En Calabre, la co-administration de vaccins permet d’économiser 3 séances pédiatriques »
NEXT Solidarité mutuelle entre Millenovecentoquattro et la femme Sienne