Semplici : “Napoli ne doit vendre Meret que dans un seul cas”

Semplici : “Napoli ne doit vendre Meret que dans un seul cas”
Semplici : “Napoli ne doit vendre Meret que dans un seul cas”

L’ancien entraîneur de Cagliari et du Spal a ainsi commenté la saison et l’avenir du gardien italien

Léonard Simpleancien entraîneur de Spal et Cagliari, s’est exprimé ainsi Radio Kiss Kiss Naples sur son élève Alex Méret. Voici ce que notre rédaction a mis en avant !

Semplici prend le parti de Meret et commente son rêve de pouvoir entraîner Naples

Méret ?Alex est un grand gardien, je le connais à la fois en tant qu’homme et en tant que footballeur et c’est un véritable numéro un. L’année dernière, il a été remis en question mais il a su faire face aux critiques comme certains de ses coéquipiers et même remporter le championnat. Cette année, il a peut-être été affecté par le moment difficile pour tout Naples, même s’ils ont certainement commis quelques erreurs, mais si vous n’êtes pas défendu correctement, tout devient plus difficile. Il y a peut-être de la place pour que les Azzurri réfléchissent à changer la saison prochaine, mais si tu changes Meret, tu dois avoir un gardien qui vaut 50 millions car sinon ça n’aurait aucun sens. Aujourd’hui, Alex est l’un des meilleurs gardiens d’Italie et à mon avis aussi d’Europe, il a trop souvent été remis en question et critiqué, mais je sais qu’il tient beaucoup à ce maillot et j’espère qu’il pourra continuer cette aventure. Pour la saison prochaine, Naples doit choisir un entraîneur qui soit soutenu en tous points par le club et en premier lieu par le président. Parce que les noms qui sont cités sont tous de très bons entraîneurs, mais pour revenir à la victoire comme Naples le mérite, nous avons besoin d’une unité d’objectif créer le bon environnement et la confiance.

Siméon ? Il s’est révélé être un joueur important dans un contexte où tout allait bien, mais il a besoin de jouer avec la continuité et la confiance de son entraîneur. Rugani? Il a eu une carrière incroyable, c’est un joueur important, mais pour les choix de son avenir et la possibilité de le laisser jouer, tout dépend aussi des choix du club et surtout de qui l’entraînera.

Naples dans mon destin ? Plusieurs fois, ils ont lié mon nom aux Azzurri, mais ce n’étaient que des opportunités médiatiques, car en réalité il n’y a jamais rien eu. La place napolitaine est fantastique, où je reçois des compliments sur mon travail lorsque je passe par là, entre autres un club à la fois sérieux et important et ça aurait été bien de pouvoir s’entraîner ici».

© TOUS DROITS RÉSERVÉS

PREV Hôpital Mauriziano de Turin : l’électrophysiologie améliorée pour réduire les listes d’attente
NEXT Ivpc Rugby Benevento, l’heure du bilan : “Déjà prêt à recommencer”