Lucca, Fête du Peuple le dimanche 26 mai pour “vivre la richesse de la diversité”

Lucca, Fête du Peuple le dimanche 26 mai pour “vivre la richesse de la diversité”
Lucca, Fête du Peuple le dimanche 26 mai pour “vivre la richesse de la diversité”


Ne manquez pas nos mises à jour, suivez notre chaîne Telegram : ALLER À LA CHAÎNE


Le parc « La Montagnola » à San Concordio dans le quartier s’animera l’après-midi du dimanche 26 mai avec les visages, les saveurs, les sons et la beauté des différentes communautés qui font de San Concordio et Lucques une ville mondiale. C’est la Fête du Peuple – lit-on dans un communiqué du diocèse -, qui en est à sa neuvième édition cette année. Un événement qui représente le point culminant des parcours de participation, coordonnés par la Caritas Diocésaine de Lucques, qui ont activé ces dernières années de nombreuses entités locales parmi lesquelles l’Institut Compréhensif « Ungaretti » de San Concordio, la paroisse de San Concordio, les communautés étrangères du territoire et diverses associations liées aux thèmes de la paix, de l’inclusion et du multiculturalisme. Le festival, qui bénéficie du patronage de la municipalité de Lucques, aura lieu de 16h30 à 22h00 environ et sera divisé en différents domaines d’activité : l’espace d’exposition où se déroulent des danses, de la musique, des chants et des textes de diverses traditions du monde alterneront. Le diocèse rappelle que les différentes éditions du Festival ont de plus en plus attesté de ce rendez-vous comme un événement important dans la ville : plus de 5 000 personnes participantes, plus de 40 associations impliquées, plus de 60 spectacles proposés dans les sept éditions précédentes. Cette année, il y aura également une petite exposition d’œuvres picturales réalisées par les détenus de la prison San Giorgio, dans le cadre des cours promus par la Caritas diocésaine. « Le Festival – explique Don Simone Giuli, directeur de la Caritas diocésaine et aumônier de la prison de Lucques – est un petit exemple d’une communauté où la diversité est une richesse, où la paix est une valeur indispensable, où l’on peut se sentir bien ensemble, chacun avec ses particularités. propre identité, une communauté qui n’est pas idéale mais possible, concrète et réalisable”.Source : Agensir

PREV Castellammare, une semaine avant le vote, dans l’ombre, les accusations et l’air de confrontation
NEXT Le décret Flow et les accusations de Meloni contre la Campanie : une analyse critique