Le risque changeant – Rovigo.News

ROVIGO – Le Consortium Adige Po en collaboration avec l’Ordre des Ingénieurs de la Province de Rovigo présente la conférence « Le risque changeant », un événement inclus dans les activités prévues pour la Semaine de Réhabilitation et organisé avec la collaboration d’Anbi Veneto et de l’Anbi National.

Le rendez-vous est prévu pour Vendredi 24 mai à 9h30 au Palazzo Campo, via Verdi 12, Rovigo.

Après la présentation initiale du directeur général du Consortium Adige Po, Ingénieur Marco Volpin, fait suite au rapport d’Annamaria Mazzoni de la Fondation Cmcc du Centre Euro Méditerranéen sur le Changement Climatique “Défis climatiques et adaptation en Italie et dans la région du Pô”.

Nous procédons ensuite à l’exposé de Marco Marani du Centre d’études sur les impacts du changement climatique de l’Université de Padoue : “L’avenir n’est plus ce qu’il était autrefois : la conception hydrogéologique et hydraulique”.

La matinée se poursuit avec la description d’exemples concrets d’aménagement hydraulique urbain par l’ingénieur Daniele Cecchettin et avec le rapport de l’ingénieur Giovanni Veronese, directeur adjoint du Po Adige sur “L’interconnexion entre bassins, élément de résilience pour les réseaux de réhabilitation”.

Discours de clôture de Laura Montanari du Consortium de Réhabilitation de la Plaine de Ferrare avec « Le DSS – outil d’analyse hydrologique prédictive et historique ».

Le commentaire du directeur général du Consortium Adige Po Marco Volpin : « Le séminaire du vendredi 24 a été organisé en collaboration avec l’Ordre Professionnel des Ingénieurs de la province de Rovigo.

Il s’adresse à ceux qui étudient et interviennent sur le territoire et souhaitent aborder de manière introductive un sujet très pertinent pour la conception hydraulique : comment prendre en compte les changements climatiques, désormais évidents, dans l’étude des ouvrages de défense hydrauliques ou des ouvrages qui en tous les cas nécessitent une évaluation des risques hydrauliques.

Les ouvrages hydrauliques gérés par le Reclamation Consortium ont une durée de vie utile qui dépasse facilement cent ans. La question est : si le climat continue de changer, comment pouvons-nous garantir que leur action soit efficace tout au long de leur vie ?

Le séminaire sera suivi, pour la partie scientifique, par le Dr Annamaria Mazzoni, Fondation Cmcc – Centre euro-méditerranéen sur le changement climatique, le professeur Marco Marani, de l’Université de Padoue – Centre d’études sur les impacts des changements climatiques. .

Pour la partie technique ils suivront l’ingénieur. Daniele Ceccolinindépendant, ingénieur. Giovanni VéronèseAdige Po Reclamation Consortium et l’ingénieur. Laura Montanari, Consortium de remise en état de la plaine de Ferrare.

Les événements des vendredi 24 et samedi 25 mai font partie de la Reclamation Week, un événement qui implique tous les consortiums italiens à travers Anbi, l’association qui les regroupe.

Nous avons choisi ce titre pour l’événement, Reclamation H24, pour sensibiliser les citoyens – les membres du consortium – au travail continu (24h/24 et 7j/7) et parfois invisible que le Consortium Adige Po Reclamation réalise pour la protection du territoire du Polesine.

Les événements se dérouleront pendant 24 heures sur la Piazza Garibaldi, au cœur de la capitale Rovigo. Le choix du site « citoyen » vise à intercepter cette partie des personnes qui, bien qu’ayant entendu parler du Consortium, ne connaissent pas parfaitement son rôle d’intérêt collectif et général. En effet, la régulation hydraulique sur un territoire qui se situe complètement en dessous du niveau des deux grands fleuves qui le délimitent, et en grande partie en dessous du niveau de la mer, est prédéterminée pour tout travail et activité qui s’y déroulent, depuis la culture jusqu’aux services de haute technologie. , du tourisme balnéaire au tourisme culturel, du simple séjour sur place au temps libre passé ensemble. Juste pour donner un exemple qui peut facilement être lié à l’événement que nous présentons : sans les travaux de réhabilitation d’aujourd’hui, nous ne pourrions pas être sur la place en train de prendre un apéritif en écoutant de la musique live.

Le commentaire du président du Consortium Adige Po Roberto Branco « Pour la semaine nationale de la réhabilitation, en plus d’un séminaire destiné aux techniciens et aux professionnels en collaboration avec l’association professionnelle des ingénieurs, nous avons voulu ouvrir les portes et impliquer la ville dans des initiatives récréatives/culturelles pour rapprocher les citoyens de nos exploitations et expliquer pour eux qui nous sommes et ce que nous faisons tous les jours, c’est-à-dire 24 heures sur 24 : notre rôle est fondamental non seulement pour l’irrigation et donc pour l’intérêt du monde agricole mais pour le bénéfice de toute la communauté.

Ces jours-ci, entre autres, nous avons l’honneur d’accueillir dans nos bureaux de nombreux événements d’organismes et d’institutions locales qui ont demandé notre collaboration : de l’Ordre des Journalistes à l’Association des Éleveurs, démontrant que le Consortium est une réalité de plus en plus cruciale. et au service des besoins territoriaux.

PREV Événement AVIS Andria le 14 juin
NEXT Le football entre branding territorial et géopolitique