Messine, enquête territoriale des prix à la consommation en avril 2024

Messine, enquête territoriale des prix à la consommation en avril 2024
Messine, enquête territoriale des prix à la consommation en avril 2024

Les indices de des prix au consommation De avril 2024 ils ont été élaborés en tenant compte d’une réduction progressive de la gravité de l’urgence sanitaire provoquée par le Covid-19 et de la réouverture d’une grande partie des activités commerciales proposant des biens et services de consommation. Tout en restant au-dessus de la norme, le nombre de détections manquées a donc diminué.

La structure de l’enquête sur les prix à la consommation, basée sur l’utilisation d’une pluralité de canaux d’acquisition de données, a permis de réduire les effets négatifs du nombre élevé d’enquêtes manquées sur la qualité des mesures de la dynamique de la consommation des prix à la consommation. . Comme le rappelle la note méthodologique de l’Istat, les indices aux différents niveaux d’agrégation, tant national que local, qui ont eu une part d’attributions supérieure à 50% (en termes de prix manquants et/ou de poids), sont rapportés à travers l’utilisation du drapeau «i» (données imputées). Dans la ville de Messine, en avril 2024, il y a eu une augmentation tendancielle de +0,6% et une diminution cyclique de -0,2% de l’indice des prix à la consommation. Alimentation et boissons non alcoolisées (+2,1 %), boissons alcoolisées et tabacs (3,5 %), vêtements et chaussures (2,8 %), meubles, articles et services ménagers ( +0,5 %), services et dépenses de santé (+0,8 %). ), transports (+1,8 %), loisirs, divertissement et culture (+0,8 %), éducation (+0,9 %), services d’hébergement et de restauration (+3,1 %) et autres biens et services (+3 %). Le logement, l’eau, l’électricité et les carburants (-8,8%) ainsi que les communications (-4,1%) ont tendance à diminuer par rapport à l’année précédente. C’est ce qui est ressorti lors de la réunion de la commission municipale de contrôle des prix, présidée par le conseiller chargé des Services aux Citoyens Massimiliano Minutoli.

La note propose une analyse concise des facteurs qui ont contribué à déterminer la dynamique plus marquée des prix des biens et services enregistrés centralement en avril 2024 :

Produits pour fumeurs: on observe une hausse économique généralisée, plus accentuée pour les articles pour fumeurs (+3,9%) et les cigarettes (+1,5%; +2,8% de tendance) et plus douce pour les autres tabacs (+0,7%; +5,5% de tendance) et les cigares et cigarillos (+0,1% ; +1,3% tendance).

Services de téléphonie et de communication: on note de légères hausses conjoncturelles des services de téléphonie fixe sur réseau commuté (+0,1% ; +0,1% tendance), des services de téléphonie mobile (+0,1% ; -0,7% tendance) et des services internet sur réseaux mobiles (+0,1% ; -1,0% tendance).

Services de transport: des hausses économiques généralisées sont enregistrées dans le transport aérien. La plus forte augmentation se produit dans les vols intercontinentaux (+8,6%; tendance -11,0%), suivis par les vols européens (+8,5%; tendance -5,4%) et enfin par les vols nationaux ( +1,3%; tendance -5,1%). Par ailleurs, les prix du transport maritime ont augmenté (+0,7%; tendance -4,3%), due exclusivement aux destinations intérieures, en particulier aux petites îles. Enfin, le transport ferroviaire national a diminué (-1,0%; +2,4% de tendance), en raison de la plus grande disponibilité des offres commerciales pour le service à grande vitesse, tandis que le transport ferroviaire régional a légèrement augmenté (+0,1%; +6,6%), en raison de l’augmentation des prix d’un opérateur régional.

Activités touristiques et récréatives: en termes économiques, les forfaits vacances augmentent au niveau international (+4,7% ; +0,7% de tendance) alors qu’ils diminuent au niveau national (-0,9% ; +17,2% de tendance). L’augmentation des voyages internationaux à forfait dépend principalement des segments de la mer Méditerranée, de la mer d’Afrique, de l’Europe continentale, de l’Europe de l’Est et de l’Afrique australe. Toujours sur le plan économique, les villages de vacances, campings, auberges de jeunesse et assimilés sont en hausse (+0,4% ; tendance -4,4%) et les agritourismes (+1,6%), en raison de la hausse des tarifs de certaines fermes du Nord et du Centre. Concernant les activités récréatives, les parcs d’attractions ont enregistré une hausse (+2,7% ; +6,0% de tendance), en raison de la hausse des prix de certains parcs d’attractions qui démarrent la saison en avril, et des parcs nationaux, zoos, jardins botaniques (+0,2 % ; +1,1 %), contre une baisse des remontées mécaniques (-4,7 % ; +8,4 % tendance).

Culture: sur le plan conjoncturel, les prix des journaux nationaux sont en hausse (+1,7% ; +4,3% tendance) par rapport à une baisse des prix des périodiques (-0,3% ; +0,4% tendance). Les variations de prix sont imputables à une répartition différente des pièces jointes.

Continuer la lecture sur StrettoWeb

PREV Catania Etna passe à Sicilia Promosport
NEXT Zerocalcare ouvre une taverne à Rome : elle aidera les femmes victimes de violences