Lectio Magistralis de Jacopo Fo

Une intervention sur ce qui est une action aussi commune et, du moins en apparence, naturelle, qu’unique et pleine d’implications : le capacité à rire ce que Fo réfléchira, seuls les humains l’ont. Parce qu’aucun animal ne connaît le fou rire, ce rire imparable, qui vous fait perdre le contrôle de votre corps. UN renverser le sacré, celui du rire, dont, selon l’auteur, la culture moderne a perdu le sens et qui donne à la comédie le prérogative de bouleverser certitudes et a priori et de faire ressortir notre part émotionnelle et irrationnelle. Nous rions lorsque nous sommes confrontés à des concepts que notre esprit rationnel ne peut pas déchiffrer et c’est donc peut-être en explorant les clés du rire que nous pourrions découvrir des relations inattendues entre ceux-ci et les grands mystères de la physique.

Écrivain, acteur, réalisateur et dessinateur ainsi que peintre et blogueur, Jacopo Fo a lancé le projet de Université libre d’Alcatraz qui a également vu la participation de ses parents Franca Rame et Dario Fo, prix Nobel de littérature en 1997. Il s’implique dans les batailles civiles, notamment dans le secteur de l’écologie, des économies d’énergie et de la solidarité sociale.

Le prochain rendez-vous des « Rencontres capitales » aura lieu vendredi 7 juin avec Matteo Rigetto qui présentera son livre “Le chemin sauvage” (Feltrinelli) en dialogue avec le journaliste Giorgio Guidelli. L’événement est organisé en collaboration avec la section du Club Alpin Italien Pesaro (18h30 – Salle de la Mairie de Pesaro).

L’initiative est promue par Pesaro 2024 – Capitale italienne de la culture en collaboration avec Passaggi Cultura. L’entrée aux réunions est gratuite jusqu’à épuisement des places. Programme complet et mises à jour sur Pesaro2024.it

NEXT Le football entre branding territorial et géopolitique