a prêté son identité au chef de la mafia. Demandé 15 ans pour l’amant du patron

a prêté son identité au chef de la mafia. Demandé 15 ans pour l’amant du patron
a prêté son identité au chef de la mafia. Demandé 15 ans pour l’amant du patron

Andrea Bonafede, géomètre de Campobello di Mazara, a été condamné à 14 ans de prison par le magistrat de Palerme pour avoir prêté son identité à Matteo Messina Denaro. Bonafede a été accusé d’association mafieuse et de complot en vue de commettre des faux. Le parquet était représenté par les procureurs Gianluca De Leo et Piero Padova. Le parquet a requis aujourd’hui une peine de 15 ans de prison contre le cousin du géomètre, Laura Bonafèdeamant historique du chef mafieux Messina Denaro.

Castelvetrano au vote après le décès de Matteo Messina Denaro : voici les 5 candidats (et ce qui va changer)

Les enquêtes : voitures et maisons immatriculées au nom des accusés

Le rôle d’Andrea Bonafede, neveu du patron historique Léonard Bonafède, est apparu au cours des enquêtes qui ont conduit à la capture de Messina Denaro. Messina Denaro, soigné pour un cancer, a utilisé l’identité du géomètre dont il avait falsifié les documents pour son traitement. Bonafede a été arrêté quelques jours après l’arrestation du patron. Tant le dernier appartement dans lequel vivait le chef de la mafia à Campobello que la voiture avec laquelle il voyageait avaient été achetés avec de faux documents enregistrés au nom de l’accusé.

Au cours des investigations, la situation du géomètre s’est aggravée. En effet, des éléments recueillis par les magistrats, il ressort que Bonafede était à la disposition du chef mafieux bien avant son arrestation. Le parquet, enquêtant sur une autre figure de proue de l’ancien fugitif, l’architecte Massimo Gentile, qui aurait cédé son identité au patron pour acheter une voiture en 2014, a découvert que le véhicule, en 2017, était immatriculé au nom de la mère de Bonafede, signe qui il y avait déjà des relations entre le géomètre et le parrain.

Mais il y a plus : à Campobello di Mazara, la première maison dans laquelle vivait Messina Denaro a été louée au nom d’Andrea Bonafede en 2007. Avec la condamnation d’aujourd’hui, le nombre de personnes condamnées au service de Messina Denaro s’élève à cinq.

© TOUS DROITS RÉSERVÉS

PREV Xiaomi Redmi Note 13 5G en promotion
NEXT Le football entre branding territorial et géopolitique