Les artistes spéciaux des Anffas de Busto: «C’est ainsi que nous nous ouvrons au monde extérieur»

Les participants du cours avec Laura Bignami et Paola Reguzzoni

par Sarah Zambon

BUSTO ARSIZIO – Grâce à l’art, Anffas entre en osmose avec le monde extérieur. Grande satisfaction au siège de Busto à Anffas, où il s’est terminé le 10 juin le cours d’art et de culture qui a impliqué plusieurs invités spéciaux de l’établissement de via Piombina et au-delà.

L’initiative

En présence deconseillère aux services sociaux de la municipalité de Busto Arsizio Paola Reguzzoniéducateurs et bénévoles ont illustré les résultats extraordinaires obtenus dans cette nouvelle édition d’uninitiative visant à développer l’interaction, la communication et le talent des enfants et des adultes qui, après avoir appris diverses techniques artistiques auprès d’un personnel hautement qualifié, ont su mettre sur toile toutes les couleurs, émotions et souvenirs gardés dans leur cœur.

Ouvrez-vous au monde extérieur et laissez-le entrer

L’importance du cours « Je suis artiste », organisé par l’Anffas de Busto Arsizio avec la collaboration de la Fondation Piattiréside dans le fait qu’il ne s’agit pas d’un chemin dédié uniquement aux personnes qui vivent au sein de la structure, comme il l’explique la vice-présidente de l’Anffas Laura Bignamiancien sénateur et médiateur de la méthode Feuerstein : « Nous voulons faire comprendre aux familles locales qu’une initiative comme celle-ci est dédiée à tous ceux qui vivent avec déficience intellectuelle ou relationnelle et troubles neurodéveloppementaux, même s’ils ne sont pas des invités de notre bureau. Notre objectif est de s’ouvrir au monde extérieur et, en même temps, faire en sorte qu’il puisse entrer, en créant un échange continu, une “contamination” positive et enrichissante pour les deux parties”. Les utilisateurs proviennent en partie de la communauté d’hébergement Anffas de via Piombina et en partie d’Insiemeperfarerete.un réseau d’associations locales.

Les résultats

Grâce à l’expertise des éducateurs (coordonnée par Anna Randipsychomotricienne du Centre Arcobaleno de Gallarate, avec l’art-thérapeute Elena Mihailo), Et avec l’aide d’un artiste professionnel (Laura Piacquadio de la Dequoration Legnano), les participants au cours ont créé des peintures, des collages et des œuvres en techniques mixtes, en utilisant couleurs, pinceaux, tissus et fils de lainelaissant ainsi libre cours à son imagination : il y en avait beaucoup petits, grands chefs-d’œuvre, expressifs et riches en nuances, uniques tout comme les artistes qui les ont créés. Pour ceux qui le souhaitent, il est déjà possible de s’inscrire au prochain cours en écrivant à [email protected].

Reguzzoni: «nous étudions la manière d’exposer les œuvres»

Conseiller Reguzzoni (sur la photo) a eu l’occasion de constater par lui-même les résultats de cette deuxième édition de « Je suis artiste » : « Je suis toujours favorable à toute initiative qui soutient la création d’un réseau de soutien pour ces enfants, amenant le monde extérieur dans le leur, mais surtout le leur dans le monde extérieur. J’en suis venu à apprécier leur voyage et, Par rapport à l’année dernière, des améliorations sont visibles également pour l’entretien des participants. Je m’engage, en plus de poursuivre dans cette voie, à donner de la visibilité à leurs œuvres. Nous étudions donc la meilleure manière de les exposer afin que tous les citoyens puissent les admirer et qu’ils peuvent se sentir satisfaits du travail qu’ils ont accompli. Je le ferais pour tous mes concitoyens, mais doublement pour les plus spéciaux.”

arsizio buste art anffas – MALPENSA24

PREV Bombe ou pas bombe Foggia peut rentrer chez elle, malgré nous
NEXT 152 hectares mis aux enchères avec des avantages pour les jeunes agriculteurs