Mattarella : « Aujourd’hui, la République est la Piazza della Loggia, cinquante ans après le lâche attentat » – Actualités

“Cinquante années se sont écoulées depuis le lâche attentat de la place de la Loggia, qui a tué huit personnes et en a blessé 102 autres, dont certaines grièvement et avec des blessures permanentes. Aujourd’hui, la République italienne, c’est Brescia, c’est la place de la Loggia, c’est ce théâtre, avec la présence et l’implication de nombreuses personnes. » Le Président de la République Sergio Mattarella a déclaré cela à Brescia à l’occasion de la commémoration du 50e anniversaire du massacre de la Piazza della Loggia.

Ce qui va du massacre de la Piazza Fontana en 1969, jusqu’à celui de Bologne en 1980, “le plus grand massacre du terrorisme néofasciste”, et encore “en 1984, encore à San Benedetto Val di Sambro”, a été “une séquence impressionné par des événements sanglants, liés par le fil unique de la subversion noire et tous caractérisés par une recherche difficile de la vérité historique et judiciaire, entravée par des détournements, des erreurs et des inefficacités inacceptables. Mais le désir de vérité et de justice ne s’est pas arrêté ».

“Les complices et complices, stratèges de la mort, ne représentent pas l’Etat, mais une menace très sérieuse contre la République. Ils ont trahi l’Italie. Ils ont comploté dans l’ombre contre leur peuple et leur pays”, a déclaré Mattarella. “Face à la guerre violente qui oppose les terroristes – noirs et rouges – qui – en cette saison de sang et d’âpres conflits internationaux – ont tenté de renverser la République et sa démocratie, nous pouvons affirmer aujourd’hui, avec certitude, que l’État a triomphé, la République , son peuple, avec ses serviteurs authentiques et fidèles”

En savoir plus Mattarella-Aujourdhui-la-Republique-est- Agence ANSA Piazza della Loggia, 50 ans du massacre de Mattarella – Ansa.it Mardi du souvenir. Le 30ème procès de Toffaloni, selon les procureurs il en est l’auteur (ANSA)

L’arrivée du président – De longs applaudissements, après ceux de la place, ont accueilli le Président de la République, Sergio Mattarella, à son arrivée au Théâtre Grande de Brescia pour le 50e anniversaire du massacre de la Piazza della Loggia, qui a fait 8 morts et plus de 100 blessés. Une bombe a explosé lors d’une manifestation antifasciste. À son arrivée, une chorale a interprété l’hymne Mameli.

Le Président de la République est entré sur la Piazza della Loggia à Brescia pour déposer la gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des morts du massacre du 28 mai 1974. La place bondée a accueilli le chef de l’Etat par de longs applaudissements jusqu’à ce qu’il quitte la Piazza Loggia pour rejoindre le Teatro Grande, où il prononcera le discours pour le 50e anniversaire du massacre.

En savoir plus 31018245b9.jpg Mattarella-Aujourdhui-la-Republique-est- Agence ANSA Le massacre de la Piazza della Loggia il y a 50 ans – PHOTOS historiques – Ansa.it (POIGNÉE)

Depuis 50 ans avec une aile cassée – “Salut maman, ce sont deux mots tellement simples, presque banals. Il y a cinquante ans, j’ai dû arrêter de les prononcer et ils sont restés dans ma gorge jusqu’à aujourd’hui.” C’est ce qu’a déclaré Béatrice Bazoli, fille de Giulietta Banzi, l’une des huit victimes du massacre de la Piazza della Loggia. Béatrice avait alors 10 ans. “J’ai passé – pensa-t-il – les cinquante dernières années avec conscience d’avoir quelque chose de bloqué. Ces simples mots pleins de sens, d’amour, de douleur qui m’empêchaient de respirer, de me sentir pleinement vivant, entier. Et ils bloquaient tout le reste en moi. aussi, comme si j’avais grandi avec une aile cassée”, a déclaré Beatrice Bazoli qui, avec les autres proches des victimes, a rencontré en privé le Président de la République Sergio Mattarella.

50ème anniversaire

Pour Brescia, c’est la semaine du cinquantième anniversaire du massacre de la Piazza della Loggia et le président de la République Sergio Mattarella est attendu dans la ville. Il déposera d’abord une gerbe de fleurs devant la stèle qui commémore les victimes de la 28 mai 1974puis il se rendra au Teatro Grande où il rencontrera en privé les proches des personnes décédées lors de l’attaque fasciste et enfin il parlera à la ville.
Le film documentaire “10′ et 12” sera projeté devant le président, des images et photographies du massacre et des funérailles des victimes, dont beaucoup ont déjà été vues, qui ont été recolorées à la main, image par image, et réassemblé avec les enregistrements audio originaux.

Reproduction réservée © Copyright ANSA

NEXT La recherche des trois garçons disparus dans la rivière Natisone: «Peut-être coincés dans les virages ou sur la berge»