Analyse Favoris Omloop Het Nieuwsblad 2024 : De Lie, Mohorič et Wellens en route vers une Visma|Louez un vélo avec de nombreuses stars

Analyse Favoris Omloop Het Nieuwsblad 2024 : De Lie, Mohorič et Wellens en route vers une Visma|Louez un vélo avec de nombreuses stars
Analyse Favoris Omloop Het Nieuwsblad 2024 : De Lie, Mohorič et Wellens en route vers une Visma|Louez un vélo avec de nombreuses stars

Avec le Omloop Het Nieuwsblad 2024 la saison des pavés commence. Le test d’ouverture du calendrier belge est programmé samedi 24 février, inaugurera également le palmarès des épreuves du WorldTour sur le sol européen et sera, comme le veut la tradition, une course très recherchée par les coureurs les plus adaptés aux pierres et aux murs. Puisqu’il s’agit du premier match de la « spécialité », les pronostics sont très ouverts, même s’il y a une équipe qui semble globalement bien mieux équipée que les autres. De plus, nombreux seront les athlètes qui feront leur première sortie en compétition de leur saison : reste à savoir quelle sera leur condition.

Tableau d’honneur récent Omloop Het Nieuwsblad

2023 VAN BAARLE Dylan
2022 VAN AERT Wout
2021 DANSEURS Davide
2020 STUYVEN Jaspe
2019 STYBAR Zdenek
2018 VALGREN Michel
2017 VAN AVERMAET Greg
2016 VAN AVERMAET Greg
2015 STANNARD Ian
2014 STANNARD Ian
2013 PAOLINI Luca

Favoris Omloop Het Nieuwsblad 2024

Cliquez ici pour la liste de départ

Il est inévitable que pour composer la liste des favoris, vous consultiez Visma|Lease a Bike. L’équipe néerlandaise présente un septuor de qualité, ce qui fait peur aux adversaires et il est très difficile d’imaginer un match final dans lequel il y a plusieurs maillots jaunes et noirs parmi ceux des protagonistes. Le numéro 1 sera au dos de Dylan van Baarlé, qui a remporté cette course en 2023, qui est un coureur de classe mondiale et qui, sur le papier, ne représente que le troisième choix de l’équipe. Devant lui se trouvent nul autre que Wout van Aert Et Christophe Laporte. Le Belge a gagné en 2022, tandis que le Français, qui fera ses débuts dans la saison, était troisième de l’édition de l’année dernière, lorsque la Jumbo-Visma de l’époque pouvait tirer les ficelles de la course à sa guise.

Reste donc à savoir quelles stratégies seront mises en œuvre par Visma|Lease a Bike, qui peut également compter sur un Jan Tratnik en pleine forme, sur un Tiesj Benoot ce qui est toujours à prendre en considération dans les courses de ce type et lors des nouveaux arrivants Matthieu Jorgenson, qui en 2023 a montré de belles qualités pour courir sur pavés. Considérant que le septième de l’équipe est un coureur fiable et de qualité comme Edoardo Affiniil semble clair que l’équipe néerlandaise dispose d’une myriade de scénarios pour pouvoir remporter la victoire.

Des opposants potentiels à la domination jaune et noire ? Il y en aura certainement un Arnaud de Lié (Lotto Dstny), qui a terminé deuxième en 2023 et qui, malgré son jeune âge, a déjà montré d’énormes qualités, bonnes aussi bien pour les finitions de groupe que pour les courses offensives. Le “taureau” pourra également bénéficier du soutien d’un spécialiste tel que Victor Campenaerts, un coureur qui sait mettre en œuvre des actions idéales pour perturber les plans des autres équipes. Un couple intéressant également pour UAE Team Emirates, qui se concentrera fortement sur un Tim Wellens qui semble être en excellent état et qu’il emmènera également à la course Nils Polittun coureur arrivé de CicloMercato précisément en raison du potentiel du secteur pavé de l’équipe émiratie.

L’équipe solide est Bahrain Victorious, qui compte Matej Mohorič un capitaine déjà en excellente forme et qui peut aligner des coureurs de qualité comme le Britannique aux côtés du Slovène Fred Wright et l’autre slovène Matevž Govekar. Ce dernier est encore très jeune et n’a pas sa place dans des courses de ce type, mais il a déjà montré des éclairs d’un talent incontestable. Un talent qui ne manque pas à Tom Pidcock (Ineos Grenadiers) : lorsqu’il est en match, le Britannique sait proposer des performances d’excellente qualité et doit être pris en considération par ses adversaires, qui ne peuvent lui laisser trop de marge de manœuvre. Un autre Britannique à surveiller est Ben Turnerqui a montré par le passé qu’il pouvait se déplacer naturellement sur les pavés.

Chapitre Soudal-QuickStep : l’équipe belge vient d’une saison au cours de laquelle elle a manqué précisément ces Classiques du Nord qui avaient fait beaucoup de ses fortunes passées. L’objectif est de redevenir protagoniste en s’appuyant sur Kasper Asgreenest revenu au second semestre 2023 à des niveaux très élevés, un Yves Lampaert c’est à Julien Alaphilippe, récemment terminé, une nouvelle fois dans le viseur du propriétaire Patrick Lefevere. Qui sait, peut-être que le Français voudra répondre aux critiques de son patron en route. Alpecin-Deceuninck débute essentiellement sa saison ici et, par contumace, Mathieu van der Poel se concentre fortement sur Jasper Philipsenqui a déjà montré qu’il n’était pas “seulement” un sprinter très fort, et sur Soren Kragh Andersenun coureur capable de se démarquer dans des finales convulsives.

Biniam Girmay sera la référence d’un Intermarché-Wanty qui présente également Hugo Page, Laurenz Rex Et Mike Teunissen, tous des coureurs rapides et résistants qui pourraient être utiles aussi bien en soutien aux Erythréens qu’en tant que finisseurs “de réserve”. Alors attention aux combinaisons possibles chez Arkéa-B&B Hotels : l’équipe française vise beaucoup Florian Sénéchal, mais il dispose aussi des idées de coureurs de fond comme Luca Mozzato, Jenthe Biermans Et Amaury Capiot, tous des empileurs de haut niveau. Il faut aussi beaucoup considérer Decathlon-Ag2R La World, dont les porteurs ont bien démarré l’année 2024 : il faudra voir de quoi ils seront capables. Dries de Bondt, qui a rejoint l’équipe de France pour avoir ses chances précisément dans des courses de ce type. Parmi les nouveaux compagnons d’aventure des Belges, il y a aussi des coureurs experts comme Olivier Naesen et Edvald Boasson Hagen: pour eux les meilleurs moments semblent passés, mais leur classe incontestée pourrait toujours encore faire la différence.

Lidl-Trek confie les grades de capitaine à Jasper Stuyvenun coureur à ne pas sous-estimer lors des courses dans le Nord : l’équipe américaine pourra également compter sur Jonathan Milanqui présente des caractéristiques qui pourraient bien se marier avec les pavés, et sur Toms Skujiņš‏, fraîchement sorti de la meilleure saison de sa carrière et désireux de briller à nouveau. Un oeil sera alors donné à Stefan Kung (Groupama-FDJ), qui, année après année, a su devenir un spécialiste du pavé, même s’il semble toujours manquer de quelque chose pour placer le jab gagnant, face à des adversaires dotés de meilleures idées rapides.

Alexandre Kristoff il sera alors le capitaine d’un Uno-X de plus en plus compétitif dans les courses d’une journée : l’équipe norvégienne pourrait cependant engranger davantage de lourds résultats avec Rasmus Tiller Et Søren Wærenskjold, des coureurs puissants et rapides capables de suivre le rythme des meilleurs dans des finales âprement disputées et agitées. Certaines situations de course particulières pourraient faire grimper les prix des Jordi Meeus (Bora-hansgrohe), Axel Zinglé (Cofidis), Alberto Bettiol Et Jonas Rutsch (Ef Education-Easypost), Oier Lazkano (Movistar), Matteo Trentin (Tudor)e Riley Sheehan (Israël-Premier Tech).

Sac Favoris Omloop Het Nieuwsblad 2024

***** Wout van Aert
**** Arnaud De Lié, Christophe Laporte
*** Matej Mohorič, Dylan van Baarle, Tim Wellens
** Kasper Asgreen, Søren Kragh Andersen, Tom Pidcock, Jan Tratnik
* Tiesj Benoot, Dries de Bondt, Stefan Küng, Jasper Philipsen, Jasper Stuyven

NEXT “Mieux pour Osimhen et Kvara”, les supporters de Naples en colère : que s’est-il passé sur DAZN