Le maître bat l’élève, mais quelle fin ! CdK-Touré, Monza arrêté au poteau : l’Atalanta gagne 2-1

Le maître bat l’élève, mais quelle fin ! CdK-Touré, Monza arrêté au poteau : l’Atalanta gagne 2-1
Descriptive text here

Monza Atalante

Un but dans chaque mi-temps, une opportunité exploitée par El Bilal Touréfaisant ses débuts en tant que titulaire dans ce championnat, et l’habituel Charles de Ketelaere qui atteint sept buts dans cette Serie A. Le strict minimum jusqu’à une finale décisive palpitant: voici ce dont vous avez besoinAtalante avoir raison sur Monza, pour lequel un match nul suffirait pour le salut arithmétique et cela se verra pendant près de 90 minutes. Puis le dernier élan de fierté, avec pour objectif de Daniel Maldini qui a raccourci la distance et le poteau a été touché par le même ailier offensif, ce qui aurait représenté l’insulte finale pour les invités. Là Déesseaprès avoir surmonté le déclin physiologique entourant l’exploit avec Liverpool, revient également à la victoire en championnat et surpasse avec le résultat 2-1 le peuple de la Brianza : le maître Gian Piero Gasperini bat l’étudiant Raffaele Palladino et met la pression sur ceux qui sont en tête de la Ligue des Champions. Les Nerazzurri sont en effet à cinq points de Bologne, quatrième, et surtout à un point de la Roma, cinquième, qui compte cependant un match de moins que ses deux rivaux. La bonne note du jour pour les joueurs de Bergame, en plus de la victoire, est le deuxième but de la saison de Touré, qui peut être considéré à toutes fins utiles comme une nouvelle recrue après une saison conditionnée par la blessure subie au début.

Relisez TMW Monza-Atalanta en direct

Charles s’en occupe. Nous commençons homme par homme, comme Gasp l’a enseigné et Palladino l’a appris. Au Déesse ok, les premières occasions sont pour les Nerazzurri et gâchées par Touré. Orobic proteste dans le quart d’heure : Bondo assomme De Ketelaere dans la surface, Giua donne un avantage – le ballon était effectivement arrivé à Lookman – ce qui est difficile à expliquer et que le banc Orobic ne peut pas digérer. Entre la première mi-temps et la mi-temps, Gasperini changera de flanc : Holm est absent pendant le match en raison d’une tension musculaire, Bakker reste dans les vestiaires. Monza se voit surtout avec Zerbin et l’habituel Colpani, à quelques minutes du coup de sifflet final De Ketelaere fait presque tout. Le Belge remporte un corner puis le dirige de la tête pour le transformer en but. Au milieu du service de Lookman, parfait pour être encorné dans le but.

Touré-but, Maldini raccourcit. Si Gasperini joue pour le changement de flanc, Palladino répond très vite avec Carboni remplaçant un Colpani peu inspirant. Monza répond aux sollicitations et se crée quelques occasions, mais les exploite mal : Gagliardini et Pessina tirent haut à proximité de Carnesecchi, qui est presque inactif malgré le bon élan de ses adversaires. Gasperini change encore et le réveil s’impose : Touré et Lookman marquent le deuxième but que le Malien transforme en réalité, marquant ses débuts en tant que titulaire en Serie A. La réaction de Monza est confiée aux jeunes, les meilleurs sont Carboni et Maldini qui en fait a créé le but du 2-1 tout seul. Il arrive trop tard et le forcer dans le temps additionnel de la deuxième mi-temps, il n’a pas donné les résultats espérés par Adriano Galliani dans les tribunes, grâce au poteau sensationnel de Maldini avec un temps pratiquement écoulé.

Tags: #maître #CdKTouré

PREV Ducati présente le Monster Senna, un hommage au célèbre pilote de F1
NEXT Anastasia Lyashko complète le département central