WhatsApp, arnaque au code à 6 chiffres : comment se défendre pour éviter le vol de profil

La demande d’un code nécessaire à l’authentification par l’un de nos contacts : ainsi les pirates peuvent s’emparer de notre profil. Soyez donc prudent avec ces demandes inattendues : évitez de répondre et signalez-le immédiatement à la police postale.

Votre navigateur ne prend pas en charge HTML5

L’arnaque au code à 6 chiffres est la dernière tendance des hackers sur WhatsApp. Il existe déjà de nombreux rapports faisant état de ce stratagème qui permet aux cybercriminels de s’emparer de nos profils. L’arnaque est très simple et, pour cette raison, difficile à reconnaître comme suspecte. Il s’agit d’un message d’un de nos contacts qui contient un code à 6 chiffres et nous demande de répondre en envoyant le même code. “Bonjour, je t’ai envoyé un code par erreur, pourrais-tu me le renvoyer ?”. Celui qui répond permet aux pirates d’accéder au profil et ainsi d’accéder aux données personnelles, aux images et aux vidéos ; ils peuvent également modifier le nom et le numéro de téléphone de l’utilisateur, empêchant ainsi la personne victime d’une arnaque d’accéder à nouveau à son profil.

Comment fonctionne l’arnaque

Le message provient d’un numéro de notre carnet de contacts : pour cette raison nous sommes amenés à ne rien soupçonner et à répondre au message. La personne de qui l’on reçoit le message est à son tour victime de l’arnaque car c’est en s’emparant du profil d’un utilisateur que les pirates peuvent utiliser son WhatsApp pour faire suivre le même message vers le carnet d’adresses du malheureux. Si je tombe dans le piège, les cybercriminels utiliseront alors également mon profil pour arnaquer mes contacts.

lire aussi

Attaques de hackers, 45 millions d’emails à haut risque bloqués en 2023

Comment éviter l’arnaque

Pour éviter ce type d’arnaque, il est conseillé de rester vigilant et, si vous recevez des messages suspects, de ne pas les ouvrir et de ne pas y répondre de quelque manière que ce soit. Le code à 6 chiffres est un code d’authentification à deux facteurs et, en tant que tel, ne doit jamais être partagé avec qui que ce soit pour des raisons de confidentialité. La seule chose que les experts recommandent est d’activer les notifications de sécurité sur notre appareil : cela nous permettra de savoir chaque fois qu’un de nos contacts modifie le code d’accès. En cas de fraude, il existe deux possibilités. La première est la plus simple : il peut suffire de tenter à nouveau d’accéder à votre compte, en réinitialisant le code d’accès et en coupant immédiatement les pirates. Cependant, cette opération échoue si l’arnaqueur, entre-temps, a déjà modifié le numéro de téléphone associé au profil. Dans ce cas, la seule chose à faire est de le signaler immédiatement à la police postale et d’avertir vos contacts qui pourraient recevoir le message frauduleux de notre compte piraté.

lire aussi

Attaque de hacker sur Synlab, données de santé des patients publiées sur le dark web

NEXT Ce Land Rover Evoque n’a jamais coûté aussi peu cher : loin d’être low-cost, on ne paie même pas si peu pour les petites voitures