La 10ème édition du Festival de Journalisme arrive, tous les événements à Ronchi • Il Goriziano

La 10ème édition du Festival de Journalisme arrive, tous les événements à Ronchi • Il Goriziano
La 10ème édition du Festival de Journalisme arrive, tous les événements à Ronchi • Il Goriziano

Ce matin, à Ronchi dei Legionari, une salle du conseil municipal remplie de monde a accueilli la présentation du dixième édition du Festival de journalisme promu parAssociation culturelle Leali delle Notizie. Une étape définie comme une « édition importante » par président de Leali, Luca Perrino qui retrace le parcours de croissance de l’événement culturel de la ville. «C’est la preuve qu’il est possible d’organiser et de faire quelque chose de bien même dans une «banlieue» du Nord-Est – disent Perrino – chacun de nous est une pièce importante, animée par des passions, des émotions et des sensibilités différentes».

Du 24 mai au 1er juin, le Festival aura une large avant-première qui s’étendra de Ronchi à certaines communes voisines. Sont concernés : San Canzian d’Isonzo, San Pier d’Isonzo, Fogliano Redipuglia, Sagrado, Staranzano, Gradisca d’Isonzo, Gorizia et Aquleia. «Il n’y a pas de communes ni d’événements de série A ou de série B – précise le président de l’association – nous travaillons avec la culture et il est possible d’apporter une contribution engageante et intéressante».

Le vernissage de l’exposition commence le vendredi 24 mai à 9h15 dans la palatenda de la Piazzale Martiri delle Foibe à Ronchi, une conversation entre Isabella Comuzzo et Dmytro Fursov, tous deux étudiants de l’Institut Bem et champions italiens des systèmes robotiques. La réunion sera modérée par notre rédacteur en chef Ivan Bianchi. Ensuite, à 18h30, sur la Piazza Francesco Giuseppe, est prévue l’inauguration du vernissage “Macelleria Mafia” par les reporters Franco Lannino et Michele Neccari.

Le soir, nous nous déplacerons au Parc Excelsior de via Roma où, à 20h30, nous pourrons apprécier « De l’Argentine à l’Europe au rythme du tango. La longue histoire d’une danse sans frontières » avec le maestro du piano Giovanni Baldini. Dimanche 26, le Festival débarque à San Canzian – plus précisément, à Largo Garibaldi, dans le hameau de Pieris – pour la présentation du livre « La fin de l’Angleterre » d’Antonio Caprarica qui dialoguera avec Paolo Mosanghini.

Le lendemain, un Jetée de San, dans l’espace vert à l’arrière de l’hôtel de ville, aura lieu la conférence « Justice administrée par l’intelligence artificielle : dystopie ou réalité ? Intervenants : Mauro Barberis, Valerio de Gioia, Luigi Viola et Gabriele Franco sous la direction de Luana De Francisco. À Staranzano nous en vivrons l’avant-première le mardi 28 mai avec “Comment évoluent les relations et la logistique dans un monde globalisé et interconnecté ?”. Participeront à la réunion : Cesare Alemanni, Stefano Bonaldo et Daniele Testi. Modérateur, Daniele Micheluz.

Le mercredi 29, ce sera au tour de Appréciez-le où nous débattrons : « L’OTAN est-elle encore nécessaire ? Quel rôle joue-t-elle pour l’Italie, 75 ans après sa création ? Dans la Corte D’Aviano du Palazzo Torriani, Katherine Barbieri, Mirko Campocchiari, Paolo Crapitini, Lucio Martini en parleront. L’hôte sera Gregory Alegi.

Deux rendez-vous sont prévus Aquilée. Les deux auront lieu le 30 mai. À 9 heures du matin, les étudiants de l’Institut Don Milani sont invités à participer à la lecture critique des médias – organisée dans le gymnase de l’école – avec “Vero o Falso” édité par Gattaldo. A 10h30, au même endroit, aura lieu une conférence sur les difficultés des jeunes avec Cesare Moreno qui discutera avec Francesco De Filippo. “Journalisme, mafia et intelligence artificielle” sera abordé le même jour, mais au Parco Milleluci de Sagrado.

Le 31 mai, à 21h, à Fogliano Redipuglia dans le jardin de la bibliothèque municipale, Alex Pessotto présentera le panel “Boris Pahor, écrivain sans frontières”. Sur scène, il y aura Walter Chiereghin, Tatjana Rojc et Pietro Spirito. La fin de l’avant-première sera vécue à Goriziale 1er juin, à Sala Dora Bassi à 21h, avec « Les femmes et les hôpitaux psychiatriques, une longue histoire d’abus ».

La dixième édition prendra officiellement vie le mardi 11 juin – et durera jusqu’au 16 juin – avec l’inauguration prévue à 19h dans la palatenda qui sera combinée avec la cérémonie de remise du Leali Young Award.maintenant dans sa troisième édition et créé à la mémoire du journaliste Cristina Visintini. Lors de la conférence de presse de ce matin, le maire de Ronchi Mauro BenvenutoL’Monica Carta, conseillère culturelleles maires de la région, les directeur général de Cassa Rurale Fvg, Andrea MusigEt les conseillers régionaux Diego Bernardis et Diego Moretti.

L’événement bénéficie du soutien de Fondation Carigoaujourd’hui représenté par le conseiller Paolo Buzzulini. A retenir divers mécénats : Ministère de la Culture, Foire internationale du livre de TurinConseil Régional et Promotion du Tourisme.

Parmi les nouveaux partenaires institutionnels figurent les universités d’Udine et de Trieste. Le maire Benvenuto a parlé d’une “opportunité significative pour la ville” tandis que le Sénatrice Francesca Tubetti. Le président de la Commission Régionale de la Culture Bernardis a défini le Festival comme « le fleuron de toute la région ». Le conseiller Moretti a évoqué “la croissance impétueuse de ses propositions” et a apporté les salutations du président du Conseil régional, Mauro Bordin. «Ronchi est une référence nationale pour la liberté de presse et d’expression» termine ainsi président de l’ordre régional des journalistes, Cristiano Degano.

Restez toujours informé des dernières nouvelles du Territoire, abonnez-vous à notre chaîne TélégrammeSuivez-nous sur Facebook ou vers le haut Instagram! Pour les reportages (également Whatsapp et Telegram), la rédaction d’Il Goriziano peut être contactée au +39 328 663 0311.

PREV LE JUIN D’OR DE TOMMASO BESSEGA, SA PREMIÈRE ÉTAPE DU CIRCUIT DE MONTAÑES
NEXT Ravenne, le bilan des morts suite à l’accident de via Sant’Alberto s’aggrave. L’ancien manager Romeo Giacomoni est décédé