Renouvelables : les batteries mettent à la retraite les centrales à gaz

Webinaires

Aux USA, ce seront des batteries qui permettront le développement des énergies renouvelables, stabilisant le réseau et éliminant du marché les centrales à cycle combiné.

De nouveaux enseignements sur la transition énergétique et notamment sur le développement des énergies renouvelables viennent des États-Unis. Les grosses batteries mettent les usines à gaz hors jeu. Ce seront les systèmes de stockage, aux dimensions minimales d’un conteneur, qui garantiront la stabilité du réseau face à la croissance exponentielle de l’énergie éolienne et solaire.

Selon les dernières prévisions de AIE, l’Agence Internationale de l’Energie, la capacité des grosses batteries devrait augmenter de 23 % en 2024 par rapport à l’année précédente. Un bond notable, étant donné que sur la seule année 2020, la croissance sur douze mois n’était que de 1 %. Dans le même temps, la part supplémentaire des énergies fossiles dans le mix énergétique sera limitée à +4 %.

Selon d’autres données recueillies par Laboratoire de Berkeleycentre d’études du Département de l’Énergie sur le campus californien, en 2024 les deux tiers de la production d’énergie supplémentaire seront garantis par des projets de batteries « autonomes » ou par des centrales renouvelables et de batteries déjà connectées. La contribution supplémentaire du gaz ne sera toutefois que de 4 %.

Davantage de batteries sont nécessaires pour soutenir le développement des énergies renouvelables et la maintenance des réseaux électriques

Mais de quoi parle-t-on exactement et pourquoi est-ce si fondamental ? Par leur définition les énergies renouvelables sont intermittentes: La production solaire s’arrête à la tombée de la nuit et la production éolienne s’effondre lorsque le vent tombe.

Pourquoi des sources alternatives sont nécessaires pour stabiliser les réseaux électriques, intervenant rapidement à la place des énergies renouvelables et évitant les chutes de tension susceptibles de provoquer des coupures de courant. Jusqu’à présent, la tâche incombait aux centrales électriques à gaz, mais le relais sera désormais repris par les batteries.

biden électrique

La croissance des énergies renouvelables et des batteries est due à la loi sur la réduction de l’inflation

Le boom des batteries pour accompagner le développement des énergies renouvelables cela est dû en grande partie à l’IRA, l’Inflation Reduction Act, le plan de l’administration Biden en faveur de la transition. Les batteries, ainsi financées par des fonds publics, ont une double vocation. D’une part, cIls permettent de stocker de l’énergie d’être libérés lorsque la demande dépasse l’offre et, d’un autre côté, ils poussent les énergies fossiles hors-jeu, contribuant ainsi à la décarbonation.

Ainsi, la plus grande disponibilité d’électricité produite à partir de sources renouvelables permettra d’accompagner le développement de l’électrification de l’économie dans les années à venir. Des véhicules électriques aux pompes à chaleur, la demande d’énergie est vouée à croître comme cela ne s’est pas produit depuis des années.

Comme récemment rapporté New York Times dans un long rapport, les maxi batteries sont en passe de changer radicalement le secteur solaire aux USA. Au cours des trois dernières années, la capacité de stockage a été multipliée par dix, avec une croissance particulièrement concentrée dans Arizona, Californie et Texas. La Californie a installé, en termes de capacité, plus de batteries que tout autre pays au monde, à l’exception de la Chine.

– Abonnez-vous à la Newsletter et à notre chaîne YouTube

PREV Promenades et bon goût, découverte du tourisme pétrolier Ombrie
NEXT Ravenne, le bilan des morts suite à l’accident de via Sant’Alberto s’aggrave. L’ancien manager Romeo Giacomoni est décédé