Sienne, exploitation des travailleurs : une arrestation et des saisies

Les carabiniers et la police financière de Sienne, sur ordre du ministère public local, ont procédé à une arrestation et à des saisies contre un citoyen non communautaire faisant l’objet d’une enquête pour exploitation des travailleurs.

L’enquête a débuté par une inspection de l’Unité de l’Inspection du Travail et de la Station des Carabiniers Forestiers auprès d’une entreprise individuelle de la province dirigée par le suspect.

Des enquêtes ultérieures, avec le soutien de Poste des carabiniers locaux, constitués d’inspections, de contrôles techniques, d’examen des registres uniques du travail et des fiches de paie des ouvriers, ont permis d’émettre l’hypothèse de l’exploitation d’une dizaine de compatriotes du propriétaire.

Notamment à travers des réitérations violations de la loi sur les horaires de travail et le paiement de salaires inférieurs aux activités exercées, le propriétaire de l’entreprise aurait réalisé un profit injuste au détriment de ses salariés, profitant de leur état de besoin.

L’implication de Noyau de flammes jaunes elle visait ensuite à reconstituer le profil économico-financier du propriétaire de l’entreprise faisant l’objet de l’enquête, également dans le but de saisir des actifs pour récupérer les bénéfices illicites.

Sur la base des éléments collectés, le Ministre public a demandé et obtenu du juge d’instruction l’application de mesures conservatoires pour éviter la répétition des faits et la pollution des preuves. Le suspect a été placé en état d’arrestation assignation à domicile pour exploitation des travailleurs et le tribunal de Sienne a ordonné la saisie préventive de 17.476 euros, égal au profit illicite, ainsi que deux entreprises individuelles imputables au suspect où étaient employées les travailleurs exploités.

PREV “Il y a un penalty qui me donne encore des frissons…”
NEXT Battu et attaqué avec une fourchette pour de l’argent – ​​lasiciliaweb