Après avoir surmonté le premier obstacle, les diplômés de 2024 affrontent aujourd’hui la deuxième épreuve

Après avoir surmonté le premier obstacle, les diplômés de 2024 affrontent aujourd’hui la deuxième épreuve
Après avoir surmonté le premier obstacle, les diplômés de 2024 affrontent aujourd’hui la deuxième épreuve

PROVINCE D’Alexandrie – Après avoir surmonté le premier obstacle, je Les diplômés de 2024 affrontent le deuxième jour de l’examen d’État. Hier, les étudiants ont pu choisir entre sept pistes différentes, égal pour tout le monde. Basé surEnquête du ministère de l’Éducation et du Mérite sur les préférences des candidatsà au niveau national, le thème le plus choisi a été la réflexion sur le journal à l’ère numérique à partir du texte de Maurizio Caminito. Le thème a été réalisé par 28,9% des bacheliers et, en particulier, par les étudiants des instituts professionnels (42,4%) suivis par les camarades des instituts techniques (35,9%). Les lycéens ont également apprécié la piste, puisque 20,8 % des lycéens ont décidé de s’essayer à l’écriture à l’heure des médias sociaux. Cependant, dans les lycées, 19,6% des élèves ont également opté pour l’analyse des « Cahiers de Serafino Gubbio l’Opérateur » de Pirandello.

L’enquête du Ministère met ensuite en avant une bonne partie des bacheliers, les 17,3%, qui ont opté pour la filière historique sur la guerre froide et la bombe atomique à partir d’un extrait de “l’Histoire de l’Europe” de l’historien. Giuseppe Galasso. Ce pourcentage s’élève, entre autres, à 21 % dans les instituts techniques. Au niveau national, le 14,7% des diplômés, il s’est essayé au texte tiré d’un livre de Nicoletta Polla-Mattiot sur le silence. Immédiatement derrière Pirandello (13,1%) Et Rita Levi Montalcini avec l’éloge de l’imperfection (11,5%). Analyse de la poésie de Ungaretti il a plutôt été choisi par11,1%, pourcentage qui monte à 15 chez les lycéens et descend à 5 chez les étudiants professionnels. Piste la moins choisie (3,4% de tous les diplômés de 2024) est celui qui a demandé unanalyse et réflexion sur le texte de Maria Agostina Cabiddu dédié à l’intuition des pères fondateurs de placer la promotion du développement culturel parmi les principes fondamentaux de la Charte constitutionnelle.

Voici ceux des pistes ils en ont choisi hier diplômés du lycée « Umberto Eco » d’Alexandrie interviewé par RadioOr.

J’ai laissé le sujet de côté nous réfléchissons maintenant au deuxième test, qui se concentrera sur une ou plusieurs disciplines qui caractérisent le parcours d’études des diplômés. Les lycéens classiques devront aborder une version du grec, des mathématiques pour le lycée scientifique, également pour l’option Sciences Appliquées et la section Sports ; Langue et culture étrangères pour le lycée linguistique ; Sciences humaines pour l’École supérieure des sciences humaines (Droit et économie politique pour l’option Économique-Social) ; Disciplines de conception caractéristiques des adresses individuelles du lycée artistique ; Théorie, analyse et composition pour la musique au secondaire ; Techniques de danse pour le lycée de danse.
Pour les instituts techniques, Economie d’entreprise pour la branche « Administration, Finance et Marketing » (Economie d’entreprise et Géopolitique dans la branche « Relations internationales pour le marketing ») et Tourisme et disciplines des affaires pour la branche Tourisme ; Topographie de l’adresse « Bâtiments, Environnement et Territoire » ; Systèmes et réseaux pour les deux sections du cursus « Informatique et Télécommunications » ; Conception multimédia dans le domaine « Graphisme et communication » ; Transformation de produits pour la division “Productions et transformations” des instituts agricoles (Viticulture et protection de la vigne pour la division “Viticulture et œnologie”).

NEXT Résultats extraordinaires pour l’École Rythmique de Rimini