Le scrambler italien adapté à tous les terrains et à tous les budgets arrive : les motards hantés

Le scrambler italien adapté à tous les terrains et à tous les budgets arrive : les motards hantés
Descriptive text here

C’est un produit fabriqué en Italie et promet un grand plaisir sur tous les terrains. Tous les secrets du nouveau Scrambler.

Contrairement au monde automobile qui a toujours connu des difficultés ces dernières années, celui des deux roues se porte bien, surtout lorsqu’il s’agit de Made in Italy. Les marques, en effet, sont nombreuses, très actives et très appréciées tant au niveau national qu’à l’étranger. Symbole de qualité et de style dès leur annonce, nos motos neuves suscitent toujours un grand intérêt. C’est exactement le cas du modèle dont nous allons parler, essentiel en termes d’équipement, mais équipé de tout le nécessaire pour être apprécié à grande échelle et divertir ceux qui le conduisent.

Scrambler italien qui s’adapte à toutes les surfaces (Canva) – Motomondiale.it

Commençons par dire qu’il s’agit un véhicule très italien également dans la façon dont il est construit et cet aspect apparaît clairement en observant quelques détails.

Le scrambler parfait pour tous les terrains est sorti, les détails

Il s’appelle Seiemmezzo SCR et a été créé par Moto Morini. L’entreprise fondée à Bologne en 1937 et dont le siège est à Trivolzio, dans la province de Pavie, a donc créé un véhicule flexible et facilement adaptable à tout type de surface.

Equipé d’un moteur biparallèle de 649 cm3, il est capable de décharger sur asphalte 61 ch à 8 250 tr/min et un couple maximal de 54 Nm à 7 000 tr/min. Avec des volumes importants, avec ses 2,15 mètres de longueur, 1,15 mètres de largeur et 890 mm de hauteur, il possède un empattement de 1,42 mètres et affiche un poids à sec de 200 kg, prouvant sa robustesse. Refroidi par liquide, en ce qui concerne les performances, lorsque vous roulez à plein régime, il peut atteindre 170 km/h, avec un couple maximal de 54 Nm. La boîte de vitesses manuelle a six vitesses et, conformément à la législation en vigueur, elle dispose d’une homologation Euro 5. Il est alimenté à l’essence.

L’injection est électronique de marque Bosch EFI. La distribution se fait à double arbre à cames en tête, huit soupapes. La fourche inversée du Kayaba mesure 43 mm. Le bras oscillant arrière en aluminium a un débattement de 120 mm et est réglable comme l’avant, de manière à mieux s’adapter au type de terrain rencontré.

Le système de freinage est caractérisé par un double disque de 298 mm, tandis qu’un simple de 255 mm à l’arrière. Il existe également l’ABS Bosch de 9,1 Mo, une aide importante au freinage et dans les virages. L’aspect esthétique est raffinéavec une selle très confortable à 810 mm de hauteur du sol, le guidon est large et positionné confortablement, tandis que le réservoir de 16 litres n’est pas trop proche du conducteur.

Moto Morini Seiemmezzo SCR, le scrambler emblème du Made in Italy (Moto Morini) – Motomondiale.it

Le châssis est un treillis en acier capable d’apporter légèreté et en même temps solidité. Les roues ont des jantes tubeless à rayons, les pneus sont des Pirelli MT60RS avec des dimensions 120/70-18 M/C à l’avant et 160/60-17 MC à l’arrière. Concernant les suspensions, elles sont toutes deux mécaniques de 120 mm,

Trois couleurs sont disponibles : Noir minuit, bleu marine et vert marine et il n’y a aucun changement de prix. Pour l’obtenir, il vous faut 7 390 euros.

PREV Nouvelle Alfa Romeo Milano, 9 jours après le lancement, d’autres photos d’espionnage apparaissent
NEXT Baisse des ventes de voitures, effet boomerang des incitations étatiques