il y a le grain du stade, Pise solution possible à temps partiel

Le choix de l’entreprise toscane à quelques pas du dépôt de la demande d’inscription dans la cadette. Arena Garibaldi Hypothèse « Romeo Anconetani », avec beaucoup de travail à faire.

Les installations sportives en Italie continuent de représenter un problème important pour les clubs professionnels. C’est le cas de Carrarenouvellement promu en série B et déjà contraint d’émigrer pour jouer régulièrement dans le championnat cadet. Le “Stade de marbre” de Carrare, en effet, est considéré inapproprié pour la deuxième série et les besoins travaux d’adaptation. Un préjudice économique important pour le club dirigé par le tandem Gémignani-Oppicelli, qui aurait déjà voulu ouvrir la campagne d’abonnement et alimenter l’enthousiasme des Carrararais. Comme dans le cas de Lecco Et Feralpisalòqui a respectivement opté pour Padoue et Plaisance à l’été 2023, Carrarese pourrait jouer Pise.

Où jouera Carrarese en Serie B ? Le Stadio dei Marmi inadapté

Deux jours après le saut de catégorie, obtenu en battant Vicenza de Stefano Vecchi en finale des séries éliminatoires, le Carrare doit faire face à l’insuffisance du “Stadio dei Marmi” pour la Serie B. L’installation sportive de Carrare, dont la capacité dépasse à peine 4 000 places, doit être modernisée pour respecter les paramètres imposés par la Ligue B. En attendant, la demande d’inscription pour le prochain championnat cadets doivent être soumis : en plus de la garantie canonique et des aspects bureaucratiques habituels, une étape alternative doit obligatoirement être indiquée dans lequel les compétitions internes pourront être disputées jusqu’à l’achèvement des travaux de la structure Apuane.

La première hypothèse est l’Arena Garibaldi « Romeo Anconetani » à Pisedomicile de l’équipe locale, qui sera l’adversaire de Carrarese en Serie B. C’est le système identifié par le tandem Gemignani-Oppicelli, avec l’accord entre administrations communales, préfectures de police et entreprises qui semble imminenttel que rapporté par vociapuana.com. Il s’agit d’une période « d’exil » comprise entre 30 et 60 joursune époque où le « dei Marmi » devrait être mis en conformité avec la législation, les travaux étant de la responsabilité de la municipalité dirigée par la maire Serena Arrighi.

Carrarese de Calabro, qui a déjà renouvelé son contrat à l’aube des playoffs C, risque de jouer sans public les 3-4 premiers matchs à domicile, pour raisons d’ordre public. Et pour les mêmes raisons, au moment du tirage au sort du nouveau calendrier, des derbies comme celui contre Pimenter dès les premiers jours de la saison régulière.

Les critères minimaux pour un stade de Serie B

Le “Stadio dei Marmi” de Carrare, comme de nombreuses installations sportives appartenant aux catégories inférieures, nécessite d’importants travaux pour respecter les critères minimaux imposés par la Ligue B, en termes d’infrastructures. Tout d’abord, après les exemptions lors des playoffs, il faudra porter le nombre de spectateurs à au moins 5 500. De plus, il faut l’ajuster le système d’éclairage, dont la luminosité devrait être augmentée, pour des raisons liées à la haute définition et, donc, à la couverture télévisuelle de Sky et DAZN. Parallèlement, il faudra ajouter des cases ad hoc pour les diffuseurs eux-mêmes, qui sont actuellement insuffisantes.

Dans le même temps, il faut également prêter attention à synthétique du « Stadio dei Marmi », avec le Ligue B qu’il a démontré à plusieurs reprises une nette préférence pour les terrains en gazon naturel, ou tout au plus dans un “mélange” naturel-synthétique (comme cela s’est produit à La Spezia par exemple, ndlr). L’administration municipale de Carrare avait d’ailleurs récemment annoncé l’allocation de 600 mille euros pour le gazon, l’adaptation des toilettes et de l’espace handicapés. Au total, la dépense risque de dépasser 2 millions d’eurosen tenant également compte tourniquets à installer Et systèmes de vidéosurveillance améliorer.

Gemignani : « Où jouerons-nous ? Espérons Pise”

Manrico Gemignani se rend également à la Garibaldi Arena de Piseentrepreneur, propriétaire et représentant de Carrarese : « Espérons pour Pise, en effet, je sais que le problème est bien réglé grâce au maire, en fait je remercie l’administration de Pise en ce moment. Notre objectif, cependant, est de jouer dans notre stade le plus rapidement possible, et le maire et l’administration se sont toujours montrés très sensibles, j’espère donc que tout le monde et l’ensemble du conseil municipal seront unis pour permettre à nos supporters de suivre la Serie Bat des Marbres”.

Serie B, Carrarese comme Lecco : il y a la force du stade, Pise solution possible à temps partiel Source : Getty

PREV Les Frères Adige de Vérone d’Italie, 37,5%, veulent la présidence de la Vénétie
NEXT Le football entre branding territorial et géopolitique