Big Brother, Federico Massaro furieux contre les anciens locataires : «Faux et agents doubles»

Big Brother, Federico Massaro furieux contre les anciens locataires : «Faux et agents doubles»
Big Brother, Federico Massaro furieux contre les anciens locataires : «Faux et agents doubles»

L’expérience à l’intérieur de la maison de Grand frère était très important pour Federico Massaro qui a rencontré des personnes très importantes et cultivé de grandes amitiés comme celle avec Vittorio et Beatrice. Il y a pourtant certains anciens colocataires avec lesquels il ne se sentait pas vraiment à l’aise et dont, après la téléréalité, il n’a plus jamais entendu parler.

Après de nombreuses questions de ses partisans, Federico a répondu clairement.

Les mots de Federico

Federico Massaro il a révélé sur son profil Instagram : « Qu’est-ce que je n’ai pas aimé chez les anciens gieffinis qui m’ont déçu ? Le double jeu, la fausse amitié, parler dans son dos, se moquer de soi, être faux, inventer des choses, faire beaucoup de fausses dynamiques en s’entendant avec les autres. Après avoir quitté Big Brother, ces gens dont je parle ont fait pire, ils ont disparu, à l’exception du classique « joyeux anniversaire et meilleurs vœux ». Et c’est tout, alors oui, il y a aussi eu des gens comme ça, mais je dois dire que la plupart des anciens Gieffini m’ont surpris de manière positive, mais oui, il y a aussi des gens comme ça.

Mais à qui fait-il référence ? Certainement pas Béatrice Luzzi, Giuseppe Garibaldi, Vittorio Menozzi Et Menton Rosédont il fait toujours l’éloge.

Les mots sur les anciens colocataires

« Et si je voyais Béa maintenant ? Je la serrais très fort dans mes bras, je lui disais qu’elle me manquait, tout simplement. C’est une femme formidable avec une énorme expérience, qui a affronté beaucoup de choses dans la vie et qui l’a très bien fait. Vous en avez également vu certains sur Big Brother. Joseph? Je le sens, je lui ai dit que quand il reviendrait à Milan, nous devions absolument nous voir”, a déclaré Federico, en poursuivant ensuite avec d’autres informations de fond, “Tout va bien avec Vitto, c’est mon petit frère. Le restaurant de Rosé? Je tiens à souligner qu’il ne s’agit pas d’une publicité. Tu ne peux pas comprendre. À Milan, j’ai visité beaucoup de très bons endroits, mais elle m’a laissé sans voix. Non seulement pour l’aspect du lieu, pour l’accueil, mais aussi pour la nourriture, pour tout ce qui est mis en place. Pour moi, c’était une véritable expérience et ça valait le coup.”

© TOUS DROITS RÉSERVÉS

Lire l’article complet sur
Leggo.it

Tags:

NEXT Capo Plaza à Paris, la barmaid sexy et le vengeance porno