Factures d’électricité et de gaz, l’Antitrust ouvre une enquête sur Enel Energia pour le renouvellement des communications – QuiFinanza

Factures d’électricité et de gaz, l’Antitrust ouvre une enquête sur Enel Energia pour le renouvellement des communications – QuiFinanza
Factures d’électricité et de gaz, l’Antitrust ouvre une enquête sur Enel Energia pour le renouvellement des communications – QuiFinanza

L’Antitrustexerçant son rôle de garant de la concurrence sur le marché, a annoncé avoir lancé unenquête envers l’entreprise Enel Énergie qui a pour objectif principal de vérifier la présence éventuelle de pratiques commerciales déloyales en mode de communication des renouvellements. Ce qui a activé le Garant, comme indiqué dans le bulletin de l’Autorité, a été le nombre élevé de demandes présentées par des consommateurs qui se plaignaient spécifiquement de la demande de des décaissements plus élevés par rapport au passé pour factures d’électricité et de gaz, ainsi que le manque d’information préalable pour leur permettre d’exercer le droit de rétractation. Enel Energia, pour sa part, a rejeté le contenu de l’enquête, déclarant avoir agi dans le respect de la réglementation sectorielle et des réglementations contractuelles.

L’enquête antitrust sur Enel Energia

Comme mentionné en partie, leAntitrust a procédé à l’ouverture d’une enquête contre Enel Énergie après avoir reçu plusieurs rapports faisant état d’abus présumés de la part des consommateurs. Les demandes d’intervention, en particulier, sont plus de 600, les clients de l’entreprise affirmant avoir reçu factures d’électricité et de gaz avec un important augmentation du prix. Plus précisément, il est fait référence aux cycles de facturation relatifs à la période de quatre mois Octobre 2023-janvier 2024le coût ayant, dans certains cas, quadruplé et quintuplé par rapport à la même période de l’année précédente.

Défaut de communiquer les renouvellements par e-mail

Comme l’a précisé l’Agcm, l’enquête sur les prétendues pratiques commerciales menée par Enel Energia découle de l’échec ou des erreurs communication des renouvellements de contrats. « Certains utilisateurs – écrit l’Agcm – déclarent recevoir régulièrement des factures via e-mail (ou sur l’application), mais que je n’ai reçu aucune communication de renouvellement des conditions économiques par les canaux susmentionnés et que j’ai trouvé par hasard dans le courrier indésirable un courrier électronique, provenant d’Enel Energia, auquel était jointe la communication de renouvellement, suite à l’expiration, des conditions économiques de fourniture”.

Ce mécanisme, selon ceux qui ont signalé la situation à l’Antitrust, serait le résultat d’une opération bien planifiée par Enel Énergie qui, délibérément, aurait rédigé des emails présentant des caractéristiques telles qu’ils pourraient être interceptés par filtre anti-spam de ses clients. Au centre de la controverse se trouve également partie graphique de ces emails qui, selon l’Agcm, “pourraient être interprétés comme un simple message promotionnel et non comme un document ayant une incidence significative sur le contrat de fourniture, également pris en compte ni dans l’en-tête ni dans la partie textuelle dudit email n’a pas été pris en compte ne met pas en évidence son sujet (c’est-à-dire l’évolution des conditions économiques)”.

Les associations de consommateurs réclament la vérité

Diverses associations de consommateurs sont intervenues dans cette affaire. Le Codacons a promis qu’en cas d’irrégularités constatées de la part d’Enel Energia, elle lancerait “une action pour garantir que les consommateurs concernés obtiennent le remboursement des sommes versées les plus élevées dans la facture en raison d’une communication incorrecte ou manquante sur les augmentations tarifaires, ce qui a clairement empêché les clients d’exercer leurs droits, comme le droit de rétractation”.

La réaction duUnion nationale des consommateurs qui a qualifié les augmentations de ces derniers mois de “honteuses et disproportionnées”, à tel point que l’association “recueillait déjà les dossiers afin d’obtenir un recalcul des factures”. Désormais, en cas de condamnation, une nouvelle voie s’ouvre pour obtenir l’annulation du montant payé jusqu’à présent pour les factures”.

Tags:

NEXT L’horoscope du jour 1er mai 2024 – Découvrez le signe porte-bonheur du jour